141 bébés à naître déjà sauvés de l’avortement !

Download PDF

Lancée le mercredi des Cendres 1er mars, la campagne de Carême des 40 Days for Life continue à nous transmettre de bonnes nouvelles. Nous apprenons ce matin que 141 enfants à naître ont déjà été sauvés de l’avortement au 15ème jour de la campagne (mercredi 15 mars) !

Americatho et Riposte Catholique soutiennent la chaîne de prière “de l’arrière” qui, en France notamment, invite à prier une dizaine de chapelet chaque jour et pendant les 40 jours de la campagne (qui se terminera le dimanche des Rameaux) aux intentions de 40 Days for Life. Plus d’un millier de personnes ont rejoint cette chaîne de prière : elle n’attend que vous car il n’est jamais trop tard pour s’y inscrire… Les adhérents reçoivent gracieusement une lettre quotidienne d’information qui donne des informations, des images des vigiles en cours, et les intentions de prière du jour. Si vous souhaitez vous associer à cette chaîne de prière ou recevoir un spécimen de la dernière lettre d’information, signalez-le nous ici en précisant bien : « Je rejoins la chaîne de prière » ou « Je souhaite recevoir la dernière lettre d’information ». Merci !

3 comments

  1. Bonjour
    Je souhaiterais rejoindre la chaine de prières mais je ne comprends pas dans quelle mesure les bébés à naître sont sauvés, quelle est l’action concrète qui a sauvé 109 bébés au 15 mars ? Comment sont-ils comptabilisés?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Céline Amoros

    • Riposte Catholique

      @Amoros

      C’est une question qu’on nous pose à chaque campagne et à laquelle nous avons déjà répondu. C’est le travail des vigiles, des “conseillers de trottoir”, des centres ambulants d’échographies gratuites, etc. Entrer en dialogue avec une femme qui va consulter pour un éventuel avortement dans un Planned Parenthood ou un autre centre d’avortement. Lui suggérer et lui proposer d’autres solutions que l’avortement : l’adoption ou l’aide matérielle en cas de difficulté financière, etc. Ce sont ces démarches à la fois spirituelles et pratiques qui font que des femmes abandonnent l’idée d’avorter et décident de mener leur grossesse à terme. C’est quand on en est sûr, après un suivi de l’affaire, qu’on peut annoncer qu’un enfant à naître a été sauvé de l’avortement.

  2. Benouze

    Je suis trés content de lire que depuis un bon moment on comptabilise un nombre important de sauvetage de bébés à naître, et je remercie le Seigneur Dieu pour son aide et je remercie aussi tous les catholique qui font chaque jour la prière du Précieux Sang de Jésus pour sauver les bébés de l’avortement, et sauver les âmes de ceux qui sont morts.Je passe l’information à tous mes amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *