40-days-for-life

Plus de 300 bébés déjà sauvés de l’avortement !

Download PDF

C’est la bonne nouvelle du jour ! Au vingt-quatrième jour de la campagne de Carême lancée Mercredi des Cendres, 303 enfants à naître ont déjà été sauvés de l’avortement (dont deux jumeaux à Anchorage, en Alaska !) grâce à la présence paisible et priante des vigiles devant 253 avortoirs, grâce aux “conseillers de trottoirs” qui proposent aux mamans qui envisagent l’avortement des solutions concrètes pour qu’elles y renoncent, grâce aux jeûneurs, et grâce, aussi, aux “prières de l’arrière” de ceux qui, sans participer sur place aux vigiles, prient aux intentions des 40 Days for Life. C’est une de ces chaînes de prières “de l’arrière” qu’Americatho et Riposte Catholique ont lancée avec un résultat magnifique : 438 courriels d’inscription – 2,5 fois de plus que pour la précédente campagne d’automne –, soit près de 2 000 personnes qui prient chaque jour et pour toute la durée de ces quarante jours pour la vie, une dizaine de Je Vous salue Marie

➤ Vous pouvez, bien sûr, rejoindre cette chaîne de prière à tout instant. Il vous suffit de me le signaler ici. Les inscrits reçoivent chaque jour une Lettre d’information gratuite (26 diffusées à ce jour) donnant des informations sur la campagne, l’intention du jour et une citation de la Sainte Écriture en consonance avec l’intention. N’hésitez pas à vous inscrire !

En outre, déjà 118 Messes ont été ou seront célébrées pendant cette Sainte Quarantaine aux intentions des 40 Days for Life, la plus grande partie en France, mais aussi en Belgique, au Brésil, en Italie, à Jérusalem et en la basilique Saint-Pierre… Merci à tous. Et, plus que jamais, en union de prière pour la Vie !

Et voici deux images de la Vigile à… Moscou (et oui ! la Russie aussi entre dans la grande famille des 40 Days for Life…)

spring2014moscow3

spring2014moscow4

 

2 comments

  1. Françoise Authosserre

    Au moins en Russie, ces stands pro-vie n’auront pas de problèmes avec les autorités et y subiront moins d’insultes qu’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *