Dolan Convention Démocrate

À la Convention Démocrate, le cardinal Dolan fait prier pour la vie, la famille naturelle, la liberté religieuse et aussi pour… Mitt Romney et Paul Ryan !

Download PDF

 

Je lisais sur un fil de commentaires consacrés à la prière de bénédiction du cardinal Timothy Dolan à la Convention nationale Démocrate de Charlotte, cette remarque facétieuse d’un lecteur que je cite en substance : « Après ce qu’il à dit à la Convention, ça m’étonnerait que les organisateurs aient invité le cardinal à prendre un rafraîchissement ». Je ne reviendrai pas ici sur l’acrobatique invitation de “rattrapage” de la direction du Parti Démocrate dont j’ai déjà traitée (ici, et encore ) et sur laquelle ont pourrait écrire un livre… Faute de temps, je ne traduirai pas intégralement cette prière de bénédiction, dont des passages entiers sont identiques à la version destinée à la Convention nationale Républicaine… Je me contenterai de dire que dans une Convention nationale Démocrate marquée par un matraquage pro avortement sans précédent, il s’est trouvé une personne pour rappeler les principes non négociables, à contrecourant de cette marée d’abandon de la saine doctrine qu’est devenu, hélas !, le Parti Démocrate contemporain, et que cette personne, ce fut le cardinal Timothy Dolan ! On verra dans la vidéo que j’annexe à cet article, la fraîcheur de l’accueil réservé au cardinal quand il traverse le podium pour prendre sa place au pupitre qu’il va transformer en chaire de vérité, la difficulté pour obtenir le silence dans ce brouhaha des délégués, et le peu d’enthousiasme qu’a suscité sa prière de bénédiction… Nous sommes loin, très loin de la chaleur qui s’était manifestée lors de sa prière de bénédiction chez les Républicains. Il faut admettre que le cardinal n’a pas finassé, il n’a pas adapté sa prière de bénédiction à cet auditoire particulier, il ne s’est pas soumis à la plateforme politique démocrate, il a fait sienne cette pensée de Charles Péguy : « Qui ne gueule pas la vérité quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires » ! Les commentaires de la presse de gauche (y compris la “catholique”) n’ont pas été tendres pour le cardinal : c’est la preuve qu’il a “mis dans le mille”. Voyez plutôt…

Respect de la vie :

« [Dieu tout-puissant] aidez-nous à voir que la grandeur d’une société se trouve par-dessus tout dans le respect qu’elle manifeste pour les plus faibles et les plus nécessiteux de ses membres ».

« Nous vous implorons, Dieu tout-puissant, de déverser votre grâce sur cette noble expérimentation de liberté ordonnée qui a commencée par l’affirmation confiante des droits inaliénables que vous nous avez accordés : la vie, la liberté et la poursuite du bonheur ».

« Ainsi, nous vous louons pour le don de la vie. Accordez-nous le courage de la défendre, de défendre cette vie sans laquelle aucun autre droit ne peut être assuré. Nous demandons votre bénédiction sur ceux qui attendent de naître : qu’ils puissent être accueillis et protégés ».

Respect de la liberté religieuse :

« Nous vous louons et nous vous rendons grâce pour le don de la liberté. Que ce pays des hommes libres ne manque jamais de ceux qui sont assez courageux pour défendre nos libertés fondamentales. Renouvelez dans l’ensemble de notre peuple le respect profond pour la liberté religieuse : la première et la plus chère liberté léguée par nos Fondateurs ».

Pour la famille naturelle, contre le mariage homosexuel et les manipulations génétiques :

« Nous vous louons et nous vous rendons grâce pour nous avoir accordé la vie et la liberté grâce auxquelles nous pouvons poursuivre le bonheur. Montrez-nous de nouveau que le bonheur ne peut se trouver qu’en respectant les lois de la nature et de la nature de Dieu. Renforcez-nous par votre grâce de manière à ce que nous puissions résister à la tentation la loi morale par des idoles de notre propre fabrication, ou de modifier ces institutions que vous nous avez données pour nourrir la vie et notre communauté ».

Prier pour tous les hommes politiques :

« Ô Dieu de sagesse, de justice et de puissance, nous vous demandons de guider ceux qui nous gouvernent : le Président Barack Obama, le vice Président Joseph Biden, le Congrès, la Cour suprême et tous ceux, y compris le gouverneur Mitt Romney et le député Paul Ryan, qui cherchent à servir le bien commun en sollicitant des mandats publics. Rendez-les tous dignes de vous servir en servant notre pays. Aidez-les à se souvenir que le seul gouvernement juste et le gouvernement qui sert ses citoyens et non celui qui se sert lui-même ».

Ai-je entendu un Amen ?

Pour le cardinal Dolan, comme disent les jeunes d’aujourd’hui : Respect !

 

4 comments

  1. btk

    cette Priere dans un environnement hostile a ete forte ; meme si certains se sont moques interieurement, ils ont ete obliges a baisser la tete et a prononcer ‘Ainsi soit-il !’ a la fin, et cela est deja une belle victoire…
    meme si le Cardinal Dolan n’a amene a reflechir que quelques-uns, c’est deja aussi une autre belle victoire !

  2. Je ne comprends pas un seul d’américain. Le sens de l’ensemble m’a été compréhensible à travers les paroles fortes de ce tribun qu’est Mgr. DOLAN! Quel exemple de se jeter dans cette arêne hostile. C’est un bon exemple pour nos évêques français. Mais je doute qu’il y ait un seul à défendre aussi virilement la vie de nos enfants à naître!

  3. btk

    a Luc Warnotte

    il faut se placer dans le contexte americain ‘One Nation under God’ et le premier amendement de la Constitution ‘de
    la Liberte’

    le Cardinal Dolan a prononce le discours juste ; il s’est adresse a DIEU pour tous les Americains et pas seulement pour des Catholiques…

    il n’y a aucune ambiguite dans sa Benediction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *