Un colloque sur Summorum Pontificum dans le Connecticut

Download PDF

The Society of St. Hugh of Cluny est une association de laïcs catholiques qui a été constituée dans le Connecticut peu de temps après la promulgation de Summorum Pontificum de Benoît XVI le 7 juillet 2007, et dont l’objet est de promouvoir la forme extraordinaire de la liturgie romaine. Son aumônier est l’abbé Richard Cipolla, prêtre de l’archidiocèse de Hartford (Connecticut) et vicaire de la paroisse St. Mary de Norwalk qui offre, quotidiennement, les deux formes du rit romain. Le curé de cette paroisse est l’abbé Greg J. Markey (j’en ai parlé ici).

L’association organise les 23 et 24 septembre prochain, un colloque de grand intérêt sur le thème « For the Whole Church : Looking Forward with Summorum Pontificum » (pour toute l’Église : envisager l’avenir avec Summorum Pontificum). L’intérêt intrinsèque se double de l’intérêt présenté par la qualité des intervenants, tous Européens ou, pour l’un, exerçant son ministère en Europe  puisqu’il s’agit de l’excellent Monseigneur Ignacio Barreiro Carámbula, directeur du bureau de Rome de Human Life International – et qui fut président intérimaire pendant un an de cette grande association catholique pro-vie internationale –, lequel traitera du thème « Un commentaire de l’instruction Universæ Ecclesiæ sur la lettre apostolique Summorum Pontificum ». Mais on pourra aussi y entendre le cher et érudit professeur Luc Perrin, de l’Université de Strasbourg, qui me fait l’amitié – trop rarement, hélas ! – de laisser de précieux commentaires sur ce blogue, s’exprimer sur « Le traditionalisme catholique du point de vue français ». Enfin, c’est le journaliste allemand Lorenz Jäger, du quotidien Frankfurter Allegemeine Zeitung, et grand ami du célèbre romancier Martin Mosebach (dont l’ouvrage La liturgie et son ennemie : l’hérésie de l’informe, est encore dans toutes les mémoires), qui lira des extraits de ses chroniques Exerzitien (exercices spirituels) parues dans ce grand quotidien allemand. Ces deux journées seront illuminées par des Vêpres traditionnelles le vendredi et la célébration par l’abbé Richard Cipolla en l’église St. Mary le lendemain de la Messe selon la forme extraordinaire.

 

L'abbé Cipolla célébrant la Messe selon la forme extraordinaire à l'autel de l'église St. Mary

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *