austinHeadshot_web

Austin Ruse dénonce le comportement mafieux de Planned Parenthood

Download PDF

Austin Ruse, le président catholique de C-FAM (Catholic Family and Human Rights Institute, Washington D.C.), a fait paraître hier au soir un communiqué important sur la tempête politico-médiatique qui a déferlé sur les États-Unis à la suite de l’annonce par Susan G. Komen for the Cure (une association humanitaire qui travaille à la prévention, au dépistage et au traitement du cancer chez les femmes) qu’elle cessait de subventionner le géant américain de l’avortement Planned Parenthood.

Vendredi dernier, la Fondation Susan G Komen a annoncé sa décision d’arrêter de financer le Planning Familial. Même si je ne pense pas qu’ils aient encore changé d’avis, il se pourrait que cela arrive. On ne sait jamais.
Ce dont nous avons été témoins cette semaine n’est pas moins qu’une campagne agressive et mafieuse de chantage à l’encontre de la Fondation Komen.
Le Planning Familial a menacé la Fondation Komen : « Soit vous nous donnez de l’argent, soit nous vous détruirons ». Cette prise en otage a été accomplie grâce à l’aide et au soutien des médias dominants.
A ce jour, les militants pour la vie devraient saisir l’opportunité d’exprimer leur soutien à la Fondation Susan G. Komen. Nous savons que cinq financements de plus devaient être versés au Planning Familial. Si un seul financement de plus devait être versé, nous saurions que le Planning Familial a gagné et que nous avons échoué.
Je ne regrette aucune des heures de ces derniers jours passées à travailler pour mobiliser du soutien, et j’espère que c’est aussi votre cas. Je regrette seulement que nous n’ayons pas fait plus pour montrer à la Fondation Komen qu’elle était dans son bon droit, ni pu nous battre plus contre le géant de l’avortement, le Planning Familial.
Cette semaine, ils nous a été montré que le Planning Familial, organisation contre laquelle ont été initiées récemment des enquêtes pénales aux Etats-Unis, ne s’arrêtera devant rien pour maintenir dans son étau des bienfaiteurs tels la Fondation Komen.
Nous devrions continuer à prier pour Nancy Brinker et pour tous ses collègues de la Fondation Susan G. Komen.

 

1 comment

  1. Robin Dancause

    L’auteur de votre texte écrit : Même si je ne pense pas qu’ils aient encore changé d’avis, il se pourrait que cela arrive. On ne sait jamais.
    Mais c’est déjà fait : Voir les liens suivants

    http://www.romandie.com/news/n/_Financement_de_l_avortementUSA_la_responsable_d_une_fondation_demissionne070220121902.asp

    Ainsi que :
    http://www.genethique.org/revues/revues/2012/Fevrier/20120209.7.asp
    http://www.genethique.org/revues/revues/2012/Fevrier/20120207.4.asp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *