pope_rick

De Al Smith à Rick Santorum : la persistance du préjugé anticatholique aux États-Unis

Download PDF

 

Cette caricature fut publiée dans le Fellowship Forum, sous-titré « La voix du Ku Klux Klan », du 3 novembre 1928. Elle montre le degré de haine anticatholique du KKK en ces années là. On y voit une supposée réunion du conseil des ministres si Al Smith était élu (il porte la tiare papale) Président des États-Unis. Al Smith fut le premier homme politique catholique à être investi par le Parti Démocrate pour l’élection présidentielle de 1928. La puissante mobilisation des Baptistes du Sud, des Luthériens d’origine allemande et du Ku Klux Klan, qui s’étaient mis dans la tête que l’élection d’un catholique équivaudrait à voir le Pape gouverner les États-Unis…, lui fit préférer le Républicain Herbert Hoover.

 

 

La deuxième caricature – tout a fait en consonance avec la première – date du 22 février. C’est un dessin de presse d’Ed Stein. Elle montre Rick Santorum, supposé élu en novembre prochain, habillé en Pape et prêtant le serment habituel des présidents des États-Unis devant le président (Chief Justice) de la Cour suprême des États-Unis John J. Roberts, Jr. (encore un catholique… brrrrrr) ! Ici encore, élire un candidat catholique c’est mettre le Pape à la Maison Blanche…

La bêtise et le préjugé anticatholique ont la vie dure aux États-Unis.

12 comments

  1. Denis Merlin

    Cette crainte de voir le Pape gouverner n’est pas spéciale aux Etats unis (on l’a retrouve en France, au Royaume uni, au Japon etc.). La situation est pire au regard des droits de l’homme en France qu’aux Etats unis. Le laïcisme est plus virulent en France.

    Cette crainte dénote une certaine volonté de ne pas voir que la foi catholique enseigne l’autonomie des affaires humaines par rapport aux affaires religieuses. Elle traduit finalement une certaine défiance à l’égard des droits universels de l’homme. Je m’autorise de Paul VI pour dire que, malheureusement, le clergé catholique et des militants catholiques ont parfois prêté le flanc à des critiques justifiées en ne mesurant pas la portée des droits universels de l’homme.

    Ce sont donc les droits universels de l’homme qui nous donnent la liberté d’être catholiques dans la société et en politique et à la société politique d’être catholique. Peut-être cette affirmation rassurera-t-elle ceux qui, partout dans le monde, craignent pour leur liberté religieuse et leur liberté de conscience face aux catholiques ?

  2. c.

    C’est un préjugé anglo-saxon bien connu depuis Henri VIII, n’est-il pas?
    Sans blaguer préjugé ou pas, il est assez normal qu’un catholique avec des valeurs catholiques soit combattu en ce monde.

  3. Denis Merlin

    @ C.

    Les « valeurs catholiques », fondées sur la raison, ne fragmentent pas la société, ne discriminent pas.

    En adoptant l’idéologie contre-révolutionnaire et en voulant la faire passer pour « catholique » on risque de dégoûter des citoyens de bonne volonté qui vont confondre cette idéologie avec le catholicisme. Tout, y compris la religion catholique, doit respecter les droits fondamentaux de l’homme. Heureux serez-vous lorsque l’on dira « faussement » toute sorte de mal de vous. Veillons à ce que ce soit « faussement », car si c’est juste, nous devrons nous en affliger et nous corriger, tout catholiques que nous soyons.

    Mt 5,11. Bienheureux serez-vous lorsqu’on vous maudira, et qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de Moi.
    Mt 5,12. Réjouissez-vous alors, et tressaillez de joie, parce que votre récompense sera grande dans les Cieux; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

    Traduction Fillion http://magnificat.ca/textes/nt01_mt.rtf

    Dans la perspective de post, c’est l’adverbe « faussement » qui est important.

  4. Koopa Troopa

    Ceci dit, on ne peut pas reprocher au KKK d’avoir préféré Hoover qui fut un grand président et probablement le plus humain des Présidents des Etats-Unis.

  5. Kris Vancauwenberghe

    Comment cela, Rick Santorum habillé en pape? Il est simplement en tenue épiscopale. Evidemment, la tiare étant abandonnée depuis Paul VI, difficile de faire la différence entre le pape et tout autre évêque… Reste qu’il y a similitude entre l’image de 1928 et celle de 2012, mais aussi différence au point de vue tiare/mitre. Sans l’explication disant que Rick Santorum est censé être représenté en pape, tout observateur aurait dit que le caricaturiste l’avait représenté en évêque. La signification prend dès lors un tour nettement différent: si Santorum est seulement un évêque, la caricature dénonce simplement l’immixition (supposée, certes) de l’Eglise catholique dans les affaires d’Etat des USA. Ce qui est fort différent du spectre d’un « pape-président des Etats Unis ». Il y a donc plus qu’une nuance entre les deux dessins, même si tous deux fleurent évidemment le préjugé anticatholique.

  6. Denis Merlin

    La méfiance à l’égard des catholiques est diffuse dans le monde anglo-saxon. L’extrême-droite anglo-saxonne en particulier se méfie des catholiques et des juifs. C’est évoqué dans le film américain de 2006, « The good Shepherd » (« Raison d’Etat », en français) dont l’auteur est De Niro. Sans doute est-il bon de préciser que les parents de De Niro étaient de religions différentes : son père était catholique et sa mère presbytérienne…

    Cette méfiance devrait se dissiper depuis, notamment, les clarifications de Vatican II. Il est vrai que la diffusion de ce travail de clarification n’est pas encore achevée, loin de là. Les subtilités du droit, de la morale et de la spiritualité restent inaccessibles, parce que les gens ont raison et pour cette raison sont dans l’erreur (Etienne Gilson). Pour le vérifier, allez dire à un « contrerévolutionnaire » français admirateur des cristeros, ou à son contraire, un « catholique d’ouverture », lecteur de la Croix, que le règne du Christ, pour lequel tout catholique doit militer, c’est le règne de la liberté de conscience et des droits fondamentaux de l’homme… Vous verrez les résultats… Vous pourrez en conclure qu’un travail d’éducation reste à faire. Le cardinal Newman, ce grand génie que l’on a prétendu être le père de Vatican II, était anglais. Newman, dont la destinée fascine le monde anglo-saxon, devrait permettre à l’Angleterre de redevenir « La dot de la Sainte Vierge » (selon son appellation mystique) et au monde entier de se réconcilier par la réunification de la culture religieuse, philosophique et juridique essentielle.

  7. Dans la première caricature le catholique Smith sert au pape et au collège des cardinaux (tous obèses) un vin appelé « nullification » (annulation). Cela fait référence à un événement que je ne connais pas.

    Dans la deuxième en revanche, le catholique Santorum est revêtu des ornements liturgiques d’évêque.

    • La « nullification » est une théorie légale relative à la Constitution, qui dispose qu’un État a le droit d’invalider une loi fédérale qu’il juge inconstitutionnelle. Je pense, sans en être absolument sûr, qu’il s’agit ici d’une allusion à la « nullification » de la loi fédérale de prohibition de l’alcool (qui s’appliqua de 1919 à 1933 : nous sommes en 1928 avec cette caricature). Le serveur apporte un cruchon marqué « xxx » ce qui symbolise un contenu d’alcool fort. Un flacon de vin ou de liqueur est sur la table avec des verres remplis, et on voit encore des bouteilles de vin et d’alcool sur le dessus de cheminée.
      Quant aux ornements de Santorum, n’imaginez pas qu’Ed Stein en soit un grand spécialiste ! Il a pris la mozette (ou le camail) rouge que le pape porte sur sa soutane blanche, et placé une mitre sur la tête de Santorum, car le caricaturiste sait, quand même, que les papes ne portent plus la tiare depuis Paul VI…

  8. denis

    Les WASP vont être minoritaire au USA car dès 2050 les Latino s vont être majoritaire. Il y a, à l’ heure actuel je crois un vent de panique de perdre la suprématie blanche chez les Anglo-saxon protestant. Ils vont préférer plutôt élire au partie républicain un représentant Mormon plutôt qu’ un Catholique. Les Mormon ne sont pas issus du Christianisme, c’ est tout vous dire sur le vent de frayeurs qui les accapares.

    Le maître atout des Catholiques à l’ heure actuel est le message d’ espoir d’ un homme nouveau , comme celui de Christian Lépine;
    http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/201203/21/01-4507661-christian-lepine-champion-de-la-chastete-et-de-la-theologie-du-corps.php

  9. c.

    Les Wasp peut-être minoritaires mais les églises néo-protestants notamment sont là pour entrainer les catholiques hispaniques vers elles, avec une capacité de séduction très mercantile ou par l’accès aux écoles etc…Cela commence déjà in situ hors des EU.
    Voir aussi comme cela se passe en Haïti pourtant évangélisée depuis 500 ans et où les prêtres catholiques haïtiens eux-même souffrent de cet entrisme qui n’a rien d’évangélique!
    Par ailleurs ma remarque sur les catholiques est général et ne concerne pas stricto sensu Santorum.
    Le message du Christ a toujours dérangé et dérangera toujours les systèmes en place, et d’autant plus dans un système qui rejette sciemment l’enseignement du Christ au lieu de tenter de faire au mieux par rapport à ce dit enseignement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *