Steenson-Smiling-for-WEB

De nombreux anglicans ont rejoint l’Ordinariat personnel américain

Download PDF

Le cardinal Donald Wuerl (archevêque de Washington D.C.) remet le parchemin d’érection de l’Ordinariat à Monseigneur Steenson, premier Ordinaire

 

L’Ordinariat personnel de la Chaire de Saint Pierre, la structure canonique et ecclésiale voulue par Benoît XVI pour accueillir les anglicans (épiscopaliens aux États-Unis) désirant entrer dans l’Église catholique tout en conservant de saines et vénérables traditions de l’anglicanisme, a été érigé le 1er janvier de cette année pour les États-Unis et aussi – peut-être à titre temporaire – pour le Canada. L’Ordinaire, Monseigneur Jeffrey Steenson, ancien “évêque” épiscopalien, n’a vraiment pas chômé depuis trois mois…

Dès le 22 janvier, au cours d’une Messe solennelle qu’il célébrait en la Mount Calvary Church de Baltimore (Maryland), il recevait dans la pleine communion cette communauté autrefois presbytérienne. Je vous invite à découvrir la courte vidéo ci-dessous (environ 15 mn) qui immortalise cet événement et offre quelques aperçus sur l’ars celebrandi chez les anglicans désormais catholiques.

Le pasteur (rector) et vingt-cinq membres de la paroisse St. Michael the Archangel de Philadelphie (Pennsylvanie) ont été, à leur tour, reçus dans la pleine communion de l’Église le 2 avril dernier. C’est la première communauté anglicane de Pennsylvanie à faire retour à l’Église dans le cadre de l’Ordinariat, et son pasteur, le Père David Ousley, sera ordonné prêtre catholique dans le courant de cette année. Un événement qui a réjoui l’archevêque de Philadelphie, Mgr Charles Chaput.

Dix-huit membres de la communauté anglicane de St. Joseph of Arimathea d’Indianapolis (Indiana) ont été reçus dans la pleine communion lors de la Vigile pascale, samedi 7 avril, en la cathédrale des Ss. Peter and Paul de l’archidiocèse d’Indianapolis, par Mgr Christopher Coyne, évêque auxiliaire et administrateur apostolique de l’archidiocèse. C’est le premier groupe anglican de l’Indiana à rallier l’Ordinariat. Le pasteur anciennement anglican Luke Reese, qui est la tête de ce groupe, poursuit actuellement ses études en vue de son ordination sacerdotale comme prêtre catholique.

Enfin, et autre bonne nouvelle, ce mercredi 11 avril, John David Chalmers, membre de l’Ordinariat et appelé aux ordres par Monseigneur Steenson, recevra le diaconat transitoire des mains de Mgr Robert E. Guglielmone, évêque de Charleston (Caroline du Sud), en l’église St. Mary de Greenville (Caroline du Sud).

On estime, à ce jour, que plus de 1 400 anglicans, appartenant à vingt communautés réparties aux États-Unis, ont déjà rejoint l’Ordinariat personnel de la Chaire de Saint Pierre.

À signaler également, l’organisation du 8 au 10 novembre prochain par le diocèse de Kansas City-St. Joseph (Missouri) de la 2012 Anglican Use Conference (conférence sur l’usage anglican dans l’Église catholique), à laquelle participera Monseigneur Steenson.

 

[media id=63 width=580 height=480]

 

2 comments

  1. Pingback: La juridiction de l’Ordinariat personnel anglo-catholique américain s’étend au Canada | Riposte-catholique

  2. Les Anglo-Saxons ont un rôle particulier à jouer dans l’Eglise. D’abord l’Angleterre est appelée mystiquement la « dot de la Sainte Vierge », d’autre part leur forme particulière de pensée a beaucoup, beaucoup apporté au progrès de la compréhension du message du Christ, notamment par la réflexion sur la liberté et les droits humains fondamentaux, en particulier de la liberté religieuse.

    Evidemment, le cardinal Newman, qui est un maître à penser catholique, est la figure la plus remarquable et quasi-miraculeuse de la culture anglo-saxonne catholique.

    Les Français devraient être plus attentifs à la pensée anglo-saxonne, cela pourrait peut-être les guérir du laïcisme et du positivisme et faire comprendre aux catholiques français que le Christ-Roi respecte la liberté et les droits de l’homme. Dieu traite l’homme avec respect. (Rerum novarum) Il n’y a pas d’exception pour le règne social du Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *