martyrs petite

Des reliques de six prêtres martyrs mexicains vénérées aux États-Unis

Download PDF

 

À l’initiative des Knights of Columbus, les reliques de six prêtres mexicains, qui furent membres de chapitres de cette association dans leur pays, et ont été canonisés par le bienheureux Jean-Paul II en 2000, ont commencé, le week-end dernier, un pieux “pèlerinage” aux États-Unis. Ces six prêtres, les abbés Pedro de Jesus Maldonado Lucero, Miguel de la Mora de la Mora, Jose Maria Robles Hurtado, Luis Batiz Sainz, Rodrigo Aguilar Aleman, et Mateo Correa Magallanes, furent martyrisés en haine de la foi lors de la persécution sauvage du gouvernement athée et franc-maçon mexicain contre l’Église catholique que raconte le film For Greater Glory qui sortira aux États-Unis le 1er juin prochain. Les reliques ont été exposées à la vénération des fidèles à la co-cathédrale du Sacred Heart de Houston (Texas) du 27 au 29 avril. Dès aujourd’hui, ces reliques vont visiter les villes de Phoenix et Tucson (Arizona), puis Los Angeles et San Antonio (Californie). Le Supreme Knight de la pieuse association des Knights of Columbus, Carl Anderson, a commenté cet événement en le replaçant bien dans le contexte des attaques contre la liberté religieuse aux États-Unis : « Pendant de nombreuses années, cette période de l’histoire a été à peu près ignorée des deux côtés de la frontière. Cette année, avec la sortie conjointe d’un grand film et d’un livre sur ce sujet, l’histoire de la bataille pour la liberté religieuse au Mexique va commercer à être racontée. Nous espérons que le pèlerinage de ces reliques nous rappellera les sacrifices qui ont été faits pour la liberté religieuse sur notre continent il y a moins de cent ans. C’est un rappel opportun que, de la Rome antique à nos jours en passant par le Mexique des années 1920, la persécution n’étouffe pas la foi mais qu’elle l’encourage ».

Les Knights of Columbus, la plus grande association de laïcs catholique au monde, disposent d’un musée où une salle est consacrée à ces prêtres martyrs mexicains.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *