Écœurant ! Planned Parenthood fait subventionner “Catholics” for Choice

Download PDF

Cecile Richards, la patronne de Planned Parenthood et la grande prêtresse de l’holocauste des enfants à naître aux États-Unis, a été nommée en février dernier membre du conseil d’administration de la Ford Foundation – qui dépense des milliards de $ pour le “contrôle” de la population de la planète –, et présidente de la commission des finances du conseil. Elle vient de faire voter une subvention de 300 000 $ au groupuscule hérétique dit “Catholics” for Choice, deux fois condamné par les évêques américains, et qui continue sans vergogne à utiliser l’étiquette “catholique” pour tromper son monde. Cette subvention lui a été accordée pour influencer les législateurs américains catholiques sur la « santé reproductive » (nom de code de l’avortement), c’est-à-dire pour les faire voter contre l’enseignement de l’Église et les mettre ainsi en situation d’être excommuniés latæ sententiæ, pour ne rien dire de leur salut éternel. Cette petite bande de salopards est ce qu’on fait de pire en matière de trahison de la foi catholique. Qu’ils soient subventionnés par la Ford Foundation via Planned Parenthood est écœurant, mais n’a rien de surprenant. Qui se ressemble s’assemble.

 

1 comment

  1. soha

    les « subventionnés » ne font qu’exploiter la grand utopie catholique du milieu du siècle dernier : un monde juste et fraternel ( le nom de code maçon pour l’extermination des réfractaires à leur vision luciférienne ,eugénique, féministe, écologiste , mélangiste etc etc ).
    comment reprocher à des groupuscules minoritaires et marginaux de collaborer à ce à quoi l’on nous a demandé ..d’oeuvrer ???
    Les traiter de « salopards » ne fait pas avancer la compréhension des choses.
    Pour ma part après avoir perdu 30 ans de ma vie, et avec intensité et passion, à oeuvrer à cette utopie, j’essaie de retrouver ses racines et fruits historiques (des hérésies des fraticelles à la « civilisation de l’amour »en passant par la Réforme, les Lumières, les révolutions françaises et bolchéviques, les guerres napoléonniennes et mondiales, la pseudo « chute du communisme » les croisades de la démocratie): et suis effrayé de trouver tant d’ouvrages lucides et très informés, sous des plumes catholiques anciennes ou récentes…que personne ni au vatican, ni à Radio courtoisie ne mentionnent jamais …
    Pas s’étonner si les salopards progressistes prospèrent, les auteurs catholiques sérieux étant interdits d’influence par les « bons catholiques » eux-mêmes.
    un (ex???) salopard d’ultra gauche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *