Un évêque va célébrer une Messe pour une association catholique dissidente d’homosexuels

Download PDF

Puisqu'il ne recevra jamais le pallium, Mgr Hubbard se console en se voyant “écharpé” par le Dalai Lama

La “communion épiscopale” est souvent une sorte de mantra qu’on ressasse mais qui n’a guère de substance. C’est pourquoi quand on lit « les évêques américains disent », « les évêques américains déclarent », il convient d’être prudent et de comprendre que tel évêque dit ou tel évêque déclare. Après tout, les conférences épiscopales ne sont pas de droit divin : c’est l’évêque particulier qui l’est. Il n’est donc pas étonnant de voir des évêques soutenir des positions différentes voire antagonistes. On le constate, notamment, dans la question du refus de la communion sacramentelle aux politiciens catholiques soutenant des politiques opposées à l’enseignement de l’Église, et sur nombre d’autres problèmes. Deux cas récents illustrent mon propos.
Je vous avais rapporté ici, en février dernier, un scandale évité de justesse grâce la réaction de l’archevêque John Niensted de Saint Paul and Minneapolis (Minnesota). Il avait interdit qu’une paroisse de son archidiocèse héberge une réunion de la Catholic Association for Lesbian & Gay Ministry (CALGM) – pas besoin de traduire je suppose – pour lui permettre de lever des fonds. Inutile de préciser que cette association “catholique” est parfaitement dissidente. Mais vous connaissez tous l’adage de Pascal « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà ».
Évêque d’Albany (New York) depuis 34 ans – il entrera l’année prochaine dans le Guinness Book des records pour avoir occupé pendant la plus longue période un siège épiscopal aux États-Unis (ce qui veut peut-être dire aussi qu’on ne le souhaitait pas ailleurs…) –, Mgr Howard Hubbard, n’a pas les mêmes réflexes que son confrère dans l’épiscopat. C’est sans doute un effet de l’âge : il aura 75 ans dans un peu plus de deux ans et devra donc faire valoir ses droits à la retraite – vivement 2013. Lui, non seulement il accueille “parternellement” la CALGM pour sa National Conference (22-25 septembre) dans son diocèse, mais, pour faire bonne mesure, il célébrera la Messe (anticipée, samedi 24 septembre à 17 h 15) pour ces dissidents. Un scandale qui n’est pas vraiment premier chez Mgr Hubbard, puisqu’il donne volontiers la communion sacramentelle au gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, qui vit en concubinage notoire et public, et a poussé, comme on le sait, à la légalisation du “mariage” gay dans l’État de New York…
Communion épiscopale ? Vous avez dit : communion épiscopale ?

 

3 comments

  1. Jean Ferrand

    La communion épiscopale, d’après Vatican II, n’existe que dans la communion et la soumission au successeur de Pierre. Dès qu’un évêque, ou même quiconque, sort de l’obédience pétrinienne, il sort de la communion épiscopale, ou tout simplement ecclésiale.

    Il devient un membre errant du troupeau.

  2. Melmiesse

    c’est un ensemble de gens faibles : des homosexuels subissent leur homosexualité; un évèque est trop faible pour dire « non » ; gens sans volonté remplacée par des excuses des » justifications »

  3. soha

    la « novlangue » entraîne des « novpratiques »…Et les « Big Fathers » ont laissé faire.
    Il s’est bien trouvé des « chrétiens marxistes »…etc..sans qu’ils soient honorés de l’excommunication qui frappa les « chrétiens fascistes »…Les martyrs sont vraiment des privilégiés!

    A force de planter de l’ivraie dans le champ du Père, les « néo évangélisateurs » vont bientôt devoir tout araser,cramer, fumer, …relabourer et resemer « à neuf » (de cette « novueauté » de la bonne nouvelle (1)..) …Nous serons morts d’ici là.
    a moins que « l’Attila nouveau » qui arrive discrètement ( pas comme le beaujolais… ) ne se charge de la dévastation..

    A suivre( mais à anticiper, pour les « veilleurs et priants »)

    (1) Ne pas confondre avec la manie des « néo »: nouveaux philosophes, nouveau roman, art nouveau, nouveaux romantiques, nouveaux communistes , nouveaux …veaux … bref cette » tradition du nouveau » qui fait rage chez les mondains depuis des décennies…
    Malheureusement leur bordel plein de putes relookés déteint sur la sainte Eglise, qui rime de plus en plus avec ..Assise(s)
    Mais la chaleur des périodes de crise risque de faire fondre bien des rimmels…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *