La belle histoire du jour : Minuit Chrétien à la Nouvelle Orléans !

Download PDF

Le Père Jerome LeDoux est toujours vivant, mais il a aujourd’hui 81 printemps au compteur… Ce Louisianais, né en 1930 à Lake Charles, a célébré ses cinquante ans de sacerdoce en 2007. Il fut le curé très aimé de la paroisse St. Augustine de la Nouvelle Orléans pendant seize années, jusqu’à ce que l’archevêque de la Nouvelle Orléans le relève de son ministère le 15 mars 2006 et annonce la fermeture de la paroisse. Une décision sur laquelle l’archevêque reviendra, trois semaines plus tard, devant les vives protestations des fidèles. La paroisse fut rouverte mais avec un autre curé ; le Père LeDoux, peu commode vis-à-vis de son ordinaire, indisposait la hiérarchie ecclésiastique – et sans doute pas sans raison… Cette paroisse est une des plus anciennes aux États-Unis – et peut-être la plus ancienne, selon certaines sources – destinées aux Afro-Américains. Elle fut créée en 1841 et financée, en grande partie, par des esclaves et des affranchis Noirs. Membre de la congrégation de la Society of Divine Word, le Père LeDoux fut nommé par elle, après son “éviction” de St. Augustine, curé de la paroisse Our Mother of Mercy de Fort Worth (Texas). Il l’est toujours, à 81 ans…

Le Père LeDoux parle le français. Dans la vidéo que vous allez pouvoir découvrir, mais que je n’arrive pas à dater, il narre l’anecdote d’une Louisianaise, aujourd’hui décédée, et à qui il fit chanter le Minuit Chrétien, ce qui rappela à cette femme ce cantique français que son frère chantait chaque Noël. Je trouve cette information très touchante en ce qu’elle manifeste la persistance de la langue française en Louisiane et l’héritage catholique français aux États-Unis.

 

 

2 comments

  1. Cher Daniel,
    Arrêter de nous donner des vidéos de cette qualité car mon grand âge fait que je retombe en enfance et « pleure toutes les larmes de son corps » en regardant ce film.
    L’Église est là, dans ce prêtre. Comment un évêque qui reçoit des grâces supérieures à celles que nous recevons, pauvres laïques, peut mettre sur la touche un prêtre tel que celui qui figure sur votre vidéo ? Son visage est resplendissant et on ne voit QUE LE PRÊTRE et non l’homme (je n’en dis pas plus les intelligents comprendront !) Je vais la télécharger afin de la distribuer à certaines de mes relations qui sont dans le vent mais plutôt dans le vent contraire celui que les spécialistes nomment le « vent debout » !
    Encore un immense merci. Il faudrait en parler sur Radio Courtoisie car si j’ai aimé; d’autres de ma génération (qui sont encore nombreux…!) et qui ne reçoivent pas (encore) « americatho » seront surpris et enchatés de savoir qu’il existe des prêtres aux états Unis qui sont de vrais cathos.

  2. François77

    Très touchant! Quand on pense au français en Louisiane, on pense surtout au peuple Cajun(descendants des Acadiens), mais on oublie trop souvent les Créoles noirs lousianais(descendants d’esclaves des Antilles) qui eux aussi parlaient ou parlent encore le français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *