Un nouveau séminaire pour la FSSPX aux États-Unis

Download PDF

Le séminaire St. Thomas Aquinas de Winona en hiver

Mgr Bernard Fellay, supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX), a officiellement annoncé le 17 juin dernier, lors des ordinations diaconales (11) et sacerdotales (5) qu’il a conférées au séminaire St. Thomas Aquinas de Winona (Minnesota), que la FSSPX ouvrira un nouveau séminaire en Virginie en raison d’un manque de places à Winona et pour faire face au nombre croissant d’impétrants, selon un article paru sur le site internet du district de la FSSPX aux États-Unis. Il n’est pas précisément stipulé dans cet article la destination des bâtiments de Winona : maison de retraites religieuses, pensionnat…
Le nouveau séminaire devrait être situé près de Charlottesville, dans une zone rurale, et construit sur un terrain de 283 ha pour un coût évalué à 25 millions de $.

3 comments

  1. Lafontant Ary

    Deo Gratias!

    Nous n’attendons maintenant que l’Accord soit signé afin que la Fraternité devienne un membre pleinement utile à la vitalité de la sainte Église aujourd’hui éprouvée par des points de vue intellectualistes de nombre de pasteurs toujours en «ouverture au monde» ou qui apprennent à parler le «langage du monde». Ils donnent l’impression d’être en mode dialogue constamment et rarement en mode d’«évangélisation.

    Que le Pape donne le statut d’ordinariat à la fraternité.

    Vive Dieu, Vive son Église!

  2. soha

    heureusement que rien ne sera signé…Quantité de prêtres Ecclesia Dei prient pour que la Fraternite SSPx garde son rôle.
    J’ai rencontré des « biformistes » diocésains (comment font-ils pour tenir !!!) qui m’ont dit la même chose..
    Cela fait partie de ces » contradictions » dont Mgr Fellay fait la liste dans son homélie de Winowa.
    Mais le Vatican n’est pas à une contradiction près.
    N’est-ce pas le ressort principal des ennemis du Dieu Vivant et Vrai et de l’Unam Sanctam Catholiqam Apostolicam que de jouer de la « gestion des contraires » et de la « coïncidentia oppositorum »?
    la FSSPX n’est peut-être même pas à l’abri( voir les positions de Mgr Williamson etc ..)

    que le levain agisse dans la pâte, c ‘est une chose..qu’il se dilue dans la sciure, c’en est une autre…

  3. Jean-Pierre

    D’accord avec Lafontant mais laissons le temps à Dieu. Un accord sera signé, cela ne fait absolument aucun doute. La Fraternité est une oeuvre fondée dans l’Eglise et pour l’Eglise. Mais la signature se fera au moment opportun. Ne brusquons rien, d’autant plus que la pleine reconnaissance de la Fraternité ne se fera pas sans remue ménage… Prions avec ferveur pour le développement de ces maisons où l’on prépare les prêtres au sacerdoce catholique intégral. Prions pour le Pape et l’Eglise.

    Et merci à Daniel Hamiche pour cette information intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *