Une belle photo du cardinal Burke pour mon confrère Nicolas Senèze

Download PDF

Certains sont allergiques aux fraises, d’autres à la Cappa Magna – et certains, peut-être, aux deux. Mon confrère du quotidien La Croix, Nicolas Senèze déteste la Cappa Magna – peut-être, aussi, ne raffole-t-il pas du cardinal américain Raymond Burke. Pour ceux de mes nouveaux lecteurs qui ne comprendraient pas trop ce dont je parle, je les renvoie ici, et encore là. Dût Nicolas Senèze en faire une nouvelle crise d’urticaire – toujours du rouge –, je lui offre cette belle photo du cardinal Burke quittant l’église florentine où il ordonna quatre jeunes lévites pour l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre le 22 juin dernier. Et en plus, le cardinal tourne le dos aux fidèles… Puisse Nicolas Senèze n’en pas faire une crise d’apoplexie.

 

17 comments

  1. Olivier

    M. Hamiche est d’humeur facétieuse, aujourd’hui… y compris envers la langue française… L’eussiez-vous cru que ce grand journaliste usât de solécismes tels que ce « dusse » ?

  2. Marie

    Peut-être que c’est cette magnifique cape à traîne qui fait rêver les bonnes soeurs américaines qui veulent devenir prêtres, puis évéquesses, puis cardinales !

  3. arnaud

    le gars qui tient la traîne, ne la tient pas au bout: elle est trop longue et risquerait de se salir en frottant par-terre : il en pend encore quelques longueurs.
    En Jésus, le Père s’est montré et l’Eglise doit révéler au monde et le Père et le Fils. Quel rapport entre ce Mr Burke et ce que l’Eglise doit montrer de son Maître ? Que dit-il au monde ? Que montre-t-il au monde ?
    Je connais Mr Burke et sa misère, sa profonde pauvreté; pourquoi se cache-t-il ? C’est un camouflage.
    Qu’il se dise en vérité et nous croirons.

  4. Non, ce n’est pas drôle, juste ridicule et un peu triste ! Je me pose les mêmes questions qu’arnaud… Elle doit être encombrante cette cape lorsqu’il s’agit d’apporter la tendresse de Dieu au monde qui en a tant besoin.

    • brennou

      Allons, allons: relisez La Fontaine et ses fables (L’Âne qui porte des reliques).
      En l’occurrence, la Cappa Magna n’honore pas Mgr Burke (qui n’est Monsieur que pour les ignorants) mais la personne de Jésus-Christ qu’il représente sur Terre. Et pour Lui, rien n’est trop beau (cf. Marie Magdeleine et son parfum). Le Christ a répondu : »des pauvres, vous en aurez toujours. Moi, vous ne m’aurez pas toujours ! »

      • Tintoun

        Si je ne m’abuse, arnaud a même employé le sigle : Mr. qui veut dire Mister…

        En suite, il veut bien croire si pour honorer Dieu, on s’habille en guenille. Je n’ai pas beaucoup d’argent, mais je ne supporte pas qu’on ne fasse pas le maximum pour honorer Dieu. Arnaud, vous seriez un peu Bobo que cela ne me surprendrait pas beaucoup.

  5. Francesco Libero

    Quand le cardinal Suhard visitait des églises de banlieue, il venait toujours en cappa pour honorer les « masses », comme on disait à l’époque, aussi sensibles à cette pompe que celles du moyen âge qui bâtirent les cathédrales.

  6. Yves

    Les vacances feront du bien à tout le monde… On touche le fond!
    A chacun, je souhaite de profiter de cette période pour revenir à la source de tout, et de porter sur le monde un regard charitable et fraternel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *