6884-300x225

Des établissements catholiques d’enseignement supérieur dénoncent véhémentement un projet de décret d’application de l’ObamaCare attentatoire à la liberté religieuse

Download PDF

Mgr Thomas J. Curry, évêque auxiliaire de Los Angeles et président de la commission de l’épiscopat américain sur l’éducation catholique

Le « conflit de proportion majeure » entre l’Église et l’État dont menaçait récemment Obama, l’archevêque de New York, Mgr Timothy Dolan, président de la Conférence épiscopale sur la question de la défense du mariage traditionnel et naturel, est en train de se gonfler d’une nouvelle lame de fonds en provenance du monde de l’enseignement supérieur catholique, à laquelle prend part, de manière assez paradoxale, même le Père John Jenkins, président de Notre Dame University, s’y est, indirectement associé.

Dix huit établissement d’enseignement supérieur catholique ont fait parvenir le 29 septembre une lettre de 13 pages, également signée par Mgr Thomas J. Curry – évêque auxiliaire de Los Angeles et président de la commission de l’épiscopat américain sur l’éducation catholique –, au ministre de la Santé Kathleen Sebelius, exigeant une exemption totale pour les établissements religieux de l’obligation légale qui pourrait être imposée dès le 1er octobre par l’administration Obama, dans le cadre de l’ObamaCare, de souscrire pour leurs employés et membres des assurances santé comportant la couverture et le remboursement de la contraception et de la stérilisation – pour commencer, car il est évident que suivront les pilules abortives… – sous peine d’amendes. Cette initiative invraisemblable de l’administration Obama est sans précédent et viole sciemment non seulement la loi dite Religious Freedom Restoration Act, mais aussi le Premier et le Quatorzième amendements de la Constitution. On constate aujourd’hui, ce que les évêques américains et tant d’institutions catholiques avaient par avance dénoncé alors même que la bataille parlementaire de l’ObamaCare battait son plein, que, sous couvert de l’accès pour tous à la protection de la santé, c’est à une attaque frontale et vicieuse contre la liberté religieuse que se livre l’administration Obama.

Les dix huit établissements signataires – mais ils seront rejoints par de nombreux autres – sont : l’Aquinas College (Tennessee), l’Ave Maria University (Floride), le Benedictine College (Kansas), la Catholic Distance University et le Christendom College (Virginie), le College of St. Mary Magdalen et le Thomas More College of Liberal Arts (New Hampshire), le College of St. Thomas More et la University of St. Thomas (Texas), la  DeSales University (Pennsylvanie), la Franciscan University of Steubenville (Ohio), le Holy Apostles College and Seminary (Connecticut), la John Paul the Great Catholic University et le Thomas Aquinas College (Californie), le Mount St. Mary’s University (Maryland), la St. Gregory’s University (Oklahoma), la University of Mary (Dakota du Nord) et le Wyoming Catholic College…

Ce n’est qu’un début. Le combat continue !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *