Un sénateur Démocrate et protestant invite l’archevêque de New York à manifester avec lui contre la légalisation du “mariage” gay dans l’État

Download PDF

Né à Puerto Rico en 1943, Rubén Diaz, Sr., est sénateur depuis 2003 de l’État de New York, et le seul élu Démocrate de la Chambre Haute à avoir voté non à la légalisation du “mariage” gay par le législateur de l’État. En outre, Rubén Diaz, protestant évangélique, est aussi pasteur de la Christian Community Neighborhood Church dans le Bronx. Il a adressé, le 13 juillet, une lettre à Mgr Timothy Dolan, archevêque de New York et président de la Conférence épiscopale des États-Unis, et à Mgr Nicholas DiMarzio, évêque du diocèse de Brooklyn (New York) à se joindre à la « Marche pour le Mariage » qu’il organise le dimanche 24 juillet et qui se terminera devant les bureaux de New York du gouverneur “catholique” Andrew Cuomo. Il s’agit, non seulement, de protester contre la redéfinition du mariage dans l’État mais aussi d’exiger un référendum sur la question de la défense du mariage traditionnel et du “mariage” gay. Exprimant son « énorme respect » pour l’archevêque, le sénateur Diaz lui a fait cette invitation au nom « de l’unité interreligieuse ». À l’heure où j’écris ces lignes, la réponse de l’archevêque à cette invitation n’est pas connue, mais j’opine qu’elle sera positive…

4 comments

  1. Jean Ferrand

    Dans une toute récente rencontre oecuménique (la semaine dernière) à Sées dans l’Orne, c’est exactement la question que j’ai posée à nos interlocuteurs protestants aussi bien que catholiques : que devient notre unité, encore en devenir, par rapport aux nouvelles questions éthiques qui se posent ? Théorie du genre, mariages homosexuels, mères porteuses, euthanasie, etc… Le fossé ne risque-t-il pas de s’agrandir entre nous ?

  2. soha

    je croyais que l’Eglise de Dieu était « une »(c’est du moins ce qui est proclamé dans le credo, même relooké- le Fils n’est plus consubstantiel au Père, il n’est plus que « de même nature »… mais l’église est encore dite « une »…)
    je vois qu’il va falloir encore revoir ce point et cette traduction : « je crois en l’Unité interreligieuse… » pourquoi pas « je crois en Allah, heureuse synthèse du Père , du Fils et du Sain Esprit « ?

    le protestantisme qui a tout fait pour libéraliser les moeurs est évidement bien placé pour prendre la tête d’une protestation…

    Mais on me dira sans doute: il faut agir, il faut agir…Cela fait 5O ans qu’on agit … On voit les résultats.

    Le parlement des religions et la religion mondialisée, spiritaulité globale et autres impasses grandiloquentes ont de l’avenir devant elles …

    l’Unam Sanctam peut retourner aux catacombes…

    • Hofée

      Je suis navré de votre commentaire. Il me semble qu’il nous faut encourager les bonnes initiatives. Vous vous contentez d’émettre des critiques inutiles. Que le protestantisme soit une erreur ou non, ce n’est pas aux catholiques d’en juger et de plus lorsque les protestants ont des idées en accord avec notre foi catholique ou la morale catholique, devrions-nous nous plaindre ?
      Enfin, si un non chrétien défend la vie, nous l’accueillerons avec grand plaisir, bénissant le Seigneur de sensibiliser toute conscience à la vérité de la loi naturelle inscrite en chaque homme. Alors pourquoi une telle violence à l’égard de cet homme ? Nous savons que les évêques américains, s’ils y répondaient favorablement, acquiesceraient au nom de la défense du mariage, de la vie et de la loi naturelle bien qu’ils soient invités au nom de « l’unité interreligieuse ». Réjouissons-nous plutot ! Ne restons pas sur les mots dans ce cas concrets mais sur le fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *