550616_10150981518084594_21041347_n

États-Unis : la cathophobie d’État se développe

Download PDF

 

Dans ce grand pays majoritairement chrétien, fondé par des chrétiens et où le Président prête sur une Bible le serment d’en défendre la Constitution, les actes de discrimination contre les chrétiens de la part du gouvernement civil ne cessent de se développer à tel point que l’Église catholique, suivie par de nombreuses et puissantes églises ou communautés chrétiennes, mobilise ses fidèles pour défendre la liberté religieuse pourtant garantie par le Premier Amendement, notamment en s’impliquant dans une Quinzaine pour la Liberté (Fortnight for Freedom) qui a commencé le 21 janvier et s’achèvera demain 4 juillet, jour de la Fête nationale. Un site catholique américain, Catholic Advocate, vient de donner quelques uns, parmi de nombreux autres, de ces actes de discriminations qui touchent les catholiques comme les protestants.

● La Commission épiscopale de Services aux immigrés et réfugiés n’est désormais plus qualifiée à recevoir des contrats fédéraux pour aider les victimes de traite des êtres humains parce qu’elle se refuse à orienter les femmes victimes vers des services d’avortement.

● L’organisation Catholic Charities a été obligée d’abandonner ses activités d’adoption et de placements d’enfants à Boston, San Francisco, Washington D.C. et dans tout l’État de l’Illinois, parce qu’elle se refuse à placer des enfants au foyer de couples de même sexe.

● Des dispositions de lois récentes d’État de l’Union relatives à l’immigration, interdisent aux prêtres d’administrer les sacrements aux immigrés illégaux. Quoi que l’on puisse penser des problèmes de l’immigration illégale pour notre pays, nos prêtres devraient toujours être capables de satisfaire aux besoins spirituels de quiconque.

● La Ville de New York interdit à des groupes religieux [en l’occurrence des protestants] de louer, pendant le week-end, des locaux scolaires pour y organiser leur culte, alors que des groupes non confessionnels ont toujours la possibilité de louer ces mêmes locaux pour toutes sortes d’activités.

● La Christian Legal Society [protestante] s’est vue refuser son statut d’organisation étudiante à la faculté de droit Hastings College de l’Université de Californie au motif qu’elle exige de ses dirigeants un serment d’abstinence [sexuelle].

 

2 comments

  1. Melmiesse

    la cathophobie suit nécessairement l’ultralibéralisme de la société et de ses puissants lobbys, surtout la liberté sexuelle poussée au paroxisme, les rapports entre les individus sont faussés l’individu égoiste est seul le catholique est le géneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *