Boom

Fulton Sheen, vénérable : des images qui bougent et un évêque qui s’exprime en français…

Download PDF

Je ne résiste pas au bonheur de vous faire partager cette courte vidéo que j’avais déjà mise en ligne le 27 juillet 2009 – presque trois ans déjà ! – dans laquelle le (désormais) vénérable Fulton Sheen s’exprime en français ! Voici commentaire dont j’avais à l’époque assorti la publication de cette vidéo…

 

« Une religion qui ne se mêle pas des affaires d’une société laïque, va vite découvrir que la société laïque ne se privera pas de se mêler des siennes » (Fulton Sheen)

« Merci infiniment Xavier pour m’avoir envoyé un lien renvoyant à une courte vidéo de What’s my Line [c’est quoi mon texte ?], un jeu de la télévision américaine du temps qu’elle était encore en noir et blanc… Cette émission hebdomadaire et très populaire (10 millions de téléspectateurs), présentée par John Daly, fut diffusée de 1950 à 1967 sur CBS. Le jeu consistait à faire deviner par un “panel” de quatre personnalités – trois régulières et  une “invitée spéciale” – dont les yeux étaient bandés, une personnalité invitée au moyen de questions. Dans la séquence que vous allez découvrir avec ravissement, l’“invité mystère”, Mgr Fulton Sheen, répond en français, langue qu’il pratiquait ayant fait une partie de ses études en Belgique – aux questions… mais il sera vite “démasqué” (si je puis dire) dès la dixième question (le maximum était cinquante). Chaque question rapportait des dollars à l’“invité mystère” et lors de cette émission-là Fulton Sheen annonça que ses gains iraient à une œuvre pour les lépreux dont il s’occupait. Le “panel” de ce soir-là était constitué (de gauche à droite) de la journaliste Dorothy Kilgallen, de l’acteur britannique David Niven (le “panéliste” spécial de ce soir-là), de l’actrice Arlène Francis – c’est elle qui va “démasquer ” Fulton Sheen –, et, je pense, de son époux Martin Gabel. Allez jusqu’au bout de cette vidéo, ne serait-ce que pour voir Dorothy Kilgallen embrasser l’anneau épiscopal de Fulton Sheen… Je ne connais pas la date de cette émission, mais elle a été enregistrée après 1956 (décès de Fred Allen un des quatre “panélistes” jusqu’à cette année-là) et avant 1965 (décès de Dorothy Kilgallen) ».

 

[media id=103 width=460 height=269]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *