stop-human-trafficking

La discrimination anticatholique du gouvernement Obama fait l’objet d’une audition à la Chambre des Représentants

Download PDF

Rompant tous ses engagements antérieurs – y compris ceux jurés avec serment par Barack Obama lors de sa prestation” controversée à la Notre Dame University le 17 mai 2009 – preuves, s’il en était besoin, de l’erreur commise par la présidence de cette université catholique d’avoir défié la mise en garde des évêques américains, et de l’absence de parole du médiocre politicien qu’est Obama –, le gouvernement américain a déclaré une guerre sournoise mais impitoyable à l’Église catholique qui résiste à ses empiètements répétés dans la domaine de la liberté de conscience et à ses offensives contre le caractère sacré de la vie humaine. Dernière en date de ces attaques, la suppression par le ministère de la Santé (Health and Human Services, HHS) des subventions fédérales à l’apostolat d’aide aux victimes du trafic des êtres humains, mené par la Conférence épiscopale (United States Conference of Catholic Bishops, USCCB). Mais l’Église catholique ne se laisse pas faire et son lobbying efficace a obtenu qu’une commission de la Chambre des Représentants (à majorité Républicaine), la commission parlementaire de contrôle et de réforme du gouvernement (House Oversight and Government Reform Committee), organise une audition sur la suppression de ces subventions. Cette audition, qui a pour intitulé « HHS et l’Église catholique : examen sur la politisation des subventions », se tiendra mardi 1er décembre à 9 h 30. Une affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *