Manif pour Tous Texas

La Manif pour Tous au… Texas !

Download PDF

Une fidèle lectrice et amie qui réside au Texas (merci B. K. !), me signale que la Manif pour Tous se déroulera aussi au… Texas ! Elle m’a fourni un lien vers French Morning : il s’agit du premier webmagazine francophone aux États-Unis, destiné aux Français (et francophones) installés dans ce pays (on estime le nombre de Français résidant ou travaillant là-bas à plus de 200 000). French Morning, dont la rédaction est à New York, dispose de plusieurs éditions : New York, Miami (Floride), Los Angeles et San Francisco (Californie) et dernièrement au Texas. Ma correspondante me dit que la “sensibilité” politique de French Morning est plutôt à gauche, mais l’article que le webmagazine a consacré à la Manif pour Tous au Texas, ne manque pas d’intérêt. Le voici…

Les Français du « Lone Star State » mobilisés par la Manif pour Tous…

Les Français du « Lone Star State » mobilisés par la Manif pour Tous…

A Houston, Québec, Washington D.C., mais aussi Miami, en Virginie et à New York, des Français d’Amérique du Nord se mobilisent contre le mariage pour tous et l’adoption par les couples homosexuels.

Lancé il y a quelques semaines par le collectif Manif pour Tous, le mouvement est relativement spontané. « Ma sœur m’a transféré un mail comprenant un appel aux Français et j’y ai répondu, témoigne ainsi Lorraine Descoqs, la coordinatrice de l’action du 23 mars (veille de la date prévue pour une nouvelle manifestation en France) à Houston. Le lendemain, une autre jeune femme de Dallas a contacté le coordinateur de la mobilisation internationale au sein du collectif et j’ai été propulsée coordinatrice Texas ». « Nous avons évité tous les réseaux politiques ou religieux pour ne pas être instrumentalisés », commente Antoine “de R”, qui coordonne la mobilisation des Français hors de métropole sans dévoiler son identité complète, ni son lieu de résidence.

« La mobilisation passe essentiellement par la page Facebook de la Manif pour tous dédiée aux Français de l’étrangercomplète Marguerite Baudon de Mony, responsable de la préparation de l’action à Austin. Mais nous qui avons passé plusieurs années à Dallas avant de déménager à Austin il y a un an, nous avons activé nos différents réseaux personnels : les Français rencontrés au sein de Dallas Accueil, mais aussi les parents d’élèves de Dallas International School et les familles de la paroisse francophone».

L’ampleur de la mobilisation

Résultat : « Nous attendons entre 70 et cent personnes samedi à 14 h 30 devant la résidence consulaire », indique Lorraine Descoqs. Sept à huit familles de Dallas sont prêtes à faire la route jusqu’à Houston pour l’occasion. L’élu AFE de la circonscription et candidat à la législative partielle en Amérique du Nord, Damien Regnard, et le chef français de Houston Alain Lenôtre soutiendront la manifestation. Ce dernier mettra à disposition les locaux de son Culinary Institute. À New York, un groupe de manifestants a prévu de se retrouver dimanche devant les Services culturels de l’Ambassade de France.

A Washington D.C., « nous serons probablement une vingtaine pour la photo à 14 heures devant la Bibliothèque du Congrès », estime Isolde Cambournac, coordinatrice de la Manif pour tous dans la capitale, où les Français opposés au mariage homosexuel se joindront à la Marriage March organisée mardi 26 mars par une coalition d’associations familiales et religieuses. Le chiffre peut sembler modeste, mais la multiplication des initiatives montre la mobilisation croissante des Français d’Amérique du Nord sur la question. A Québec, où une première mobilisation a rassemblé vingt personnes, « nous nous sommes décidés samedi dernier à refaire quelque chose, disent les organisateurs. Cette fois, des personnes de plusieurs villes du Québec nous ont contactées pour savoir s’il se passait quelque chose, il y aura donc peut-être un peu plus de monde ».

Comme dans l’Hexagone, c’est le sentiment d’une « remise en cause de la différence sexuelle et de la filiation ouvrant la voie à une nouvelle filiation sociale, sans rapport avec la réalité humaine » et « la privation d’accès à une partie de leurs origines aux enfants considérés par la loi comme nés de deux parents de même sexe » qui sont au cœur du mouvement. « La procréation médicalement assistée et la gestation pour autrui [devant faire l’objet d’un avis du Comité national d’éthique], c’est l’objet caché de cette loi », ajoute Lorraine Descoqs. « L’unique objet de la famille devrait être l’enfant et la protection de l’enfant », renchérit son conjoint, Nicolas, qui dénonce « une institutionnalisation du couple homosexuel ». « Pour qu’on se mobilise au Texas, cela montre que le projet de loi Taubira fait l’objet d’une ample contestation, souligne Lorraine Descoqs

Vers un débat franco-américain ?

La fédération des Français de l’étranger du parti socialiste trouve « surprenant de vouloir tenir une manifestation au États-Unis pour s’opposer à des droits dont de nombreux Américains et pluri-nationaux (dont beaucoup de Franco-Américains et de Franco-Canadiens) bénéficient déjà, pour certains depuis plus de dix ans ». Mais Marguerite Baudon de Mony, elle, constate l’intérêt des défenseurs du mariage traditionnel aux États-Unis pour le mouvement français. « Des associations états-uniennes ont relayé ce qu’il se passe en France en appelant les Américains à prendre exemple sur la Manif pour tous ».

1 comment

  1. Cécile

    Merci de ne pas reproduire l’intégralité de cet article sans même renvoyer à la source. En tant qu’auteur, j’en garde la propriété intellectuelle, ainsi que de la photo qui l’accompagne et l’éditeur en possède le reste des droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *