st-peter 460x200 - copie

La Secrétairerie d’État crée une fonction clé pour la communication et y nomme un Américain

Download PDF

 

Sans me risquer à trop simplifier les choses et à dire qu’il y aurait un “parti” américain au Vatican – ce type de “parti” national qui a eu quelque réalité et consistance dans un passé pas si lointain –, on peut affirmer sans craindre de se tromper que le “poids” des Américain à la Curie n’a cessé de se renforcer depuis quelques années. De grands dicastères (Doctrine de la Foi, Signatura) sont présidés par des Américains ou ont des Américains comme secrétaires (Culte divin). Les finances du Vatican, dont il a été beaucoup (trop) question ces dernières semaines semblent aussi porter de plus en plus la marque “américaine”. Le poids, par exemple, d’un Carl Anderson, chevalier suprême des Knights of Columbus, n’est plus un mystère, son influence à Rome dépassant largement sa seule qualité d’administrateur laïc de l’Institut pur les œuvres de la religion (I.O.R.), la “banque” du Vatican.

Chacun sait, certains pour le déplorer, d’autres pour en dauber, que la “communication” est un des points faibles du Saint-Siège. Maladresses, absence de maîtrise, erreurs n’ont pas été, dans ce domaine de la communication, exceptionnelles au cours de la décennie écoulée. Les exemples en sont, hélas, nombreux.

Greg Burke (photo prise en 2007) : il a déjà le gilet pare-balles…

C’est pourquoi l’information confirmée hier par le P. Federico Lombardi, le porte-parole de la Salle de presse du Vatican, revêt une importance qui n’est pas négligeable, car elle annonce la nomination du journaliste laïc américain – et membre de l’Opus DeiGreg Burke comme « conseiller à la communication » de la Secrétairerie d’État, une fonction et un titre nouveaux dont le profil sera « de contribuer à compléter l’attention aux problèmes de la communication dans le travail de la Secrétairerie d’État et à soigner le rapport avec le service de la salle de presse et des autres institutions de communication du la Saint-Siège », selon le descriptif du poste donné par le P. Lombardi. Greg Burke aura son bureau à la Secrétairerie d’État et est supposé travailler en étroite collaboration avec le P. Lombardi – pour ce dernier point, on verra bien et pour combien de temps…

Âgé de 52 ans, ce natif de Saint-Louis (Missouri) est le correspondant à Rome de Fox News, chaîne de télévision “conservatrice” qu’il a intégrée en 2001 après avoir été pendant une dizaine d’années le correspondant du magazine Time dans la Ville Éternelle. Il est diplômé de l’école de journalisme de la Columbia University. C’est la troisième fois, semble-t-il, qu’il est sollicité par le Vatican pour assumer ces fonctions. Il avait décliné à deux reprises. Cette fois, c’est la bonne. Ce professionnel respecté pour la qualité de son travail et sa déontologie, est un catholique pratiquant, membre des Knights of Columbus, et a une grande dévotion pour le Siège de Pierre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *