hqdefault

Le cardinal Stafford fête aujourd’hui ses 80 ans

Download PDF

 

C’est aujourd’hui, jeudi 26 juillet, que le cardinal James F. Stafford fête ses 80 ans et quitte le collège des cardinaux électeurs dont le nombre est désormais de 120 – ce qui laisse envisager que le pape Benoît XVI convoquera, peut-être dès septembre, un nouveau consistoire pour nommer de nouveaux cardinaux.

Né le 26 juillet 1932 à Baltimore (Maryland), James Francis Stafford fut ordonné prêtre le 15 décembre 1957 pour l’archidiocèse de Baltimore. Il en deviendra évêque auxiliaire le 11 janvier 1976 (nommé par Paul VI). Il sera successivement évêque de Memphis (Tennessee) de 1982 à 1986, puis archevêque de Denver (Colorado) de 1986 à 1996 (c’est à ce titre qu’il était présent lors de la Messe d’installation de l’archevêque Samuel Aquila à Denver). En 1996, le pape Jean-Paul II l’appelle à Rome pour présider le Conseil Pontifical pour les laïcs et l’élève au cardinalat. En 2003, il fut nommé par ce même pape Pénitencier majeur de la Pénitencerie apostolique, une mission qu’il assumera jusqu’en 2009. Le cardinal Stafford a participé au conclave du 18 au 19 avril 2005 qui a élu le cardinal Joseph Ratzinger au souverain pontificat.

J’avais traduit pour le blogue de L’Homme Nouveau, en août 2008, un long texte remarquable du cardinal Stafford sur la réception (ou plutôt l’absence de réception…) aux États-Unis de l’encyclique Humanæ Vitæ de Paul VI. Vous pourrez télécharger cette traduction ici. J’avais également signalé en novembre de cette même année la position plus que “réservée” du cardinal sur le tout nouvellement élu Barack Obama… C’est .

Heureux anniversaire Monsieur le cardinal !

 

3 comments

  1. Yves

    Un consistoire dés septembre? Comme vous y allez!
    120 n’est pas le nombre plancher mais le nombre plafond de cardinaux électeurs, plafond que le Saint-Père s’était autorisé à dépasser de quelques unités en février dernier comme se l’autorisait régulièrement son bienheureux prédécesseur.

    Il est peu probable que le Saint-Père convoque un nouveau consistoire avant que le nombre de cardinaux électeurs ne soit redescendu à 110 au maximum, ce qui, si Dieu ne rappelle pas à lui prématurément des cardinaux âgés de moins de 75 ans, ne se produira qu’en mars 2013. Un peu de patience donc…

    • Ce que j’ai écrit n’est rien d’autre qu’une évidence signalée par tous les vaticanistes de Rome. D’autres cardinaux vont atteindre les 80 ans avant la fin de l’année… Mais surtout de nouvelles nominations “discatériales” d’archevêques, exigent que ces derniers soient créés cardinaux dans un délai raisonnable…

  2. Yves

    A la curie, seuls NN.SS Müller et Brugues peuvent prétendre rapidement à la barrette rouge. Et à Rome « rapidement » est une notion très relative. Un délai d’un an resterait très correct. Pour les autres, présidents de conseils pontificaux en particulier, rien ne presse. Et à l’exception peut-être du secrétaire d’état (je le concède, ce n’est pas rien, mais il est probable que le remplaçant de Bertone soit déjà cardinal), il n’y a pas de nomination importante en vue dans les palais apostoliques.

    Pour ce qui est des archevêques résidents, quelques peu relégués au second rang lors du consistoire de février dernier, ceux qui attendent sont nombreux sur les cinq continents. Et convoquer un consistoire trop tôt, avec peu de noms, risque de faire plus d’un déçu. Pour moi, ce sera, en fonction notamment de l’état de santé du Saint-Père, en février ou en novembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *