hesder_monstrance_920

Le dessin d’un caricaturiste catholique américain : à vous de le commenter !

Download PDF

Le 2 avril dernier, je vous faisais faire la connaissance du caricaturiste catholique américain Jeff B. Harris et de son site Sword of Peter (qui, curieusement, en est .fr !). Malheureusement, il ne met en ligne de nouveaux dessins que toutes les deux semaines… C’est vous dire si j’attendais avec impatience sa nouvelle contribution. La voici. Je ne ferai pas de commentaires pour la bonne raison que… c’est à vous que je vais en demander. Le contexte de ce dessin est clair : il s’agit d’une piste de bowling, la boule indique « La Bible seule » (en quelque sorte, la sola scriptura de qui l’on sait…), et elle roule vers des quilles marquées « Unité chrétienne » – ce qui est le titre même de ce dessin. J’attends que vous exerciez votre sagacité par vos commentaires… À vous de… jouer !

 

 

13 comments

  1. Lachapelle

    La bible seule me semble être le symbole du libre examen. Alors que l’Eglise catholique et apostolique sous la dictée de l’Esprit Saint ne cesse au fil des exégèses de préciser d’expliciter le message du Christ. Or Il se trouve qu’au sein de l’Eglise Catholique (dans laquelle ainsi que l’a déclaré Paul VI le 29 juin 1972 « les fumées de Satan sont entrées) certains clercs et surtout laïques désobéissent sciemment à l’Eglise et adoptent une posture de plus en plus « protestante, ne craigant pas de dénaturer les conclusions du concile vatican II et d’introduire de leur propre initiative des changements au sein même de la liturgie.
    Voilà ce que m’évoque ce dessin. Mais il est possible que je sois « à côté de la plaque »

  2. Morvant yann

    Si le Christ n’était pas le centre et la clé de cette Bible, alors le dessin aurait quelque pertinence. Hélas, il n’en a aucune. S’il vous plaît, relevez le débat sur l’unité des croyants après laquelle Jésus, dans Jean 17, en parlant de maisons différentes, a soupiré.

  3. Carlo Gozzi

    « L’Evangile hors de l’Eglise est un poison ». Joseph de Maistre.

    La prolifération des sectes protestante est la conséquence directe de la prétention à la « Bible seule » c’est à dire sans les Pères de l’Eglise, sans la Tradition de l’Eglise, sans l’Eglise et sans la liturgie (que vaut encore une liturgie protestante qui n’est plus un Sacrifice mais seulement une commémoration?).

    Ce dessin est d’une très grande profondeur.

  4. La Bible seule ou la doctrine seule sont sources d’éclatements sans le magistère vivant du Pape et des évêques unis au Pape.

    On le voit avec les lefebvristes, les sédévacantistes, les semi-sédévacantistes etc. Il n’y a pas d’unité par la doctrine.

    Il faut un magistère actuel et en chair et en os pour préserver l’unité. Et ce magistère se trouve uniquement en le Pape, seule autorité doctrinale au monde qui parle au nom de Dieu.

  5. Nous, les chrétiens, nous ne sommes pas comme certains le disent « la religion du Livre » mais « la religion de la Parole » si bien que la Bible seule ne peut rien apporter pour rassembler tous les chrétiens. Elle peut même les diviser puisqu’elle ne représente que l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament augmenté de la Tradition (orale donc non écrite), s’il est bien compris, devrait réunir tous les chrétiens, c’est-à-dire que tous nos frères séparés se rendent enfin compte que seule le catholicisme est la vraie religion. En effet, le Christ a dit : »Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église » preuve irréfutable . Il est surprenant que les Protestants qui se targuent de connaître les Écritures sur le bout des doigts, fassent l’impasse sur cette parole preuve qu’ils veulent rester là où ils sont. L’unité des chrétiens ne se fera que si ceux qui sont dans l’erreur se convertissent., ce n’est pas demain la veille ! Saint Paul a dit : »Ne formez pas d’attelages disparates avec les infidèles »; Donc, l’œcuménisme est un vain mot et ne devrait déboucher sur rien sauf conversion au catholicisme.

  6. Dr Jacques Bailly

    Ne s’agirait-il pas de la « bible » sur laquelle Obama aurait, paraît-il, prêté serment lors de sa tristement célèbre investiture ?

    Cette boule-bible est entre les mains du « voyou de Chicago » pour détruire la religion catholique, faisant fi de tout ce que veut l’Eglise!

  7. @ Monsieur Varlet,

    Selon ce que j’ai cru comprendre de l’enseignement de notre Pape actuellement glorieusement régnant, toute religion, même la catholique, est toujours susceptible d’amélioration à la lumière de la raison. La foi catholique, en ce qu’elle est l’expression de la parole de Dieu, n’est pas susceptible de changement ou d’amélioration, autrement dit de progrès sauf si on la considère comme une vertu que l’on peut toujours faire progresser comme vertu théologale.

    Quant à l’œcuménisme, je m’en remets en cela à ce que Rome croit ou commande.

    Ne pas oublier que la foi catholique nous invite à tout éprouver et à garder ce qui est bon, selon le mot d’ordre de saint Paul (1 Thess 5,21). Il se peut donc que des penseurs a-catholiques apportent à la culture et à la civilisation, voire à la critique constructive de la religion catholique. Dans ce cas, nous devons nous rendre aux vérités qu’ils énoncent, même si elles sont désagréables pour nous autres catholiques. « Le vent souffle où il veut. » (Jn 3,8)

  8. Melmiesse

    le centre du dessin est un groupe d’églises unies, or le grand absent est Jésus Christ qui, forcément devrait s’y trouver; il s’agit donc d’un traité d’entente cordiale, traité de paix bien venu, mais oeuvre terrestre.La bible s’apprête à détruire ce groupe. En effet on y lit les paroles du Christ à Saint Pierre: »tu es Pierre et sur cette pierre je batirai mon Eglise » UNE église, pas plusieurs; donc les unes sont hérétiques contredites par la bible, les autres shismatiques: ne reconnaissent pas la primauté de Pierre;du 14e au 15eme siècle on a eu 3 papes: à Rome, à Avignon, et même à Pise: on a appelé cela » le grand schisme d’occident » auparavant l’Eglise a eu des antipapes 2 papes il y en a un qui a forcément tort

  9. Michèle

    Ce dessin fait couler de l' »encre »!
    Cette Bible en forme de boule me fait penser à un boulet de canon, et me rappelle que la malignité humaine est capable de transformer en arme même la Sainte Ecriture.
    Sans le Christ et son Vicaire on est assuré d’aller dans les décors en entrainant beaucoup de malheureux derrière soi.

  10. Yves

    Et bien voilà un dessin qui contrairement à la boule de bowling n’atteint pas son but puisqu’il donne lieu à de multiples « exégèses », très différentes, voire contradictoires. Et j’avoue avoir bien du mal à lui donner un sens. Probablement l’interprétation de Carlo Gozzi est la plus pertinente. Mais comment parler l’unité des chrétiens quand ceux qui se réclament du Christ sont tellement divisés…

  11. Pingback: Un dessin qui en explicite un autre… | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *