BobbyJindal

Le gouverneur catholique de Louisiane promulgue deux lois pro-vie

Download PDF

 

Bobby Jindal, son épouse et un de leurs enfants, recevant la bénédiction d’un évêque

Le jeune gouverneur de Louisiane – né dans cet État à Bâton Rouge en 1971, il n’a que 41 ans –, Piyush “Bobby” Jindal est l’enfant de deux immigrés du Pendjab (Inde). Élevé dans l’hindouisme, il s’est converti au catholicisme alors qu’il était à la Magnet High School de Bâton Rouge en 1988 et a été reçu l’année suivante dans l’Église pendant sa première année d’étudiant à la Brown University (Providence, Rhode Island). Lui, son épouse et leurs trois enfants, sont pratiquants et membres de la St. Aloysius Parish de Bâton Rouge. Il est le 55ème gouverneur de la Louisiane depuis le 14 janvier 2008, réélu en octobre 2011 (avec 66 % des voix). Il vient de promulguer deux lois importantes, votées par le Congrès de l’États, et qui marquent des progrès importants pour la défense de la vie dans l’espace étroit que ménage le “droit” constitutionnel à l’avortement.

La première loi (SB 766), votée à l’initiative du sénateur catholique Républicain John Alario, interdit tout avortement pratiqué sur un enfant à naître âgé de vingt semaines ou plus, et prévoit la révocation de la licence professionnelles (pour un médecin, par exemple) et des poursuites judiciaires pour quiconque, intentionnellement ou sciemment, pratique ou suggère un avortement à une femme dont l’enfant à naître a vingt semaines ou plus.

La seconde (HB 1086), votée à l’initiative du député baptiste du sud Républicain Alan Seabaugh, interdit l’euthanasie pour des malades non en phase terminale et pour les handicapés graves – avant la promulgation de cette nouvelle loi, la juridiction précédente n’offrait ces protections que pour les malades en phase terminale : c’est donc un progrès qui n’est pas insignifiant quant au respect de la vie jusqu’à la mort naturelle.

« C’est notre devoir de protéger les plus faibles et les plus vulnérables, et ces nouvelles lois protégeront la vie humaine innocente » a commenté le gouverneur Jindal.

Plus tôt cette année, Bobby Jindal avait déjà promulgué la loi SB 330 votée à l’initiative du sénateur Démocrate Rick Ward, qui qualifie de crime l’avortement pratiqué par un médecin qui n’a pas la licence d’exercer la médecine en Louisiane, et de crime aggravé l’avortement par démembrement du fœtus. Le gouverneur Jindal avait également promulgué la loi SB 708 d’un autre sénateur Démocrate, Sharon Weston Broome, qui oblige à procurer, avec l’accord de la femme enceinte, une échographie audio et vidéo du fœtus et de ses battements de cœur avant tout avortement.

Je conseille de suivre avec attention la carrière politique de Bobby Jindal. Cette étoile montante du Parti Républicain, fera assurément encore parler de lui dans un proche avenir.

 

1 comment

  1. Pingback: Sur le chèque scolaire, Bill Donohue défend le gouverneur Jindal | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *