CMR

Le seul crime contemporain irrémissible !

Download PDF

J’avoue avoir toujours beaucoup de plaisir à lire un blogue étatsunien aussi facétieux que profond : Creative Minority Report, dont la devise est « Nous rions parce que nous croyons ». Son rédacteur Matthew Archbold a fait très fort le 3 juin dernier, en publiant une image qui en dit plus que de longs discours. Ce post est simplement titré : « Comment la plupart des gens lisent la Bible aujourd’hui », et sous-titré « Drôle car tristement vrai ». À vous de… juger, même si l’évangile de Matthieu (7, 1) rapporte la parole du Seigneur : « Ne jugez pas » (« Judge not ») !

 

How-Most-People-Read-the-Bible

4 comments

  1. Alex

    C’est un peu le problème protestant de vatican-2 et de l’exploitation hasardeuse des Ecritures, à fins individuelles, communautaires et même laicistes qui ont détourné des paroles de foi en paroles de choix désacralisées.
    Or la Parole de Dieu se reçut et fut vécue sans avoir la main et intellect’ dessus, comme la sève d’une expérience inimitable.

    Dans la tradition, le calendrier liturgique et la systématisation froide arbitraire n’est pas génial non plus comme organisation non spontanée.

    la génération des années 50 , de mes parents n’ont pas connu la bible à la maison, c’est pas un « outil bibliothécaire banal » non plus quoi.

    Enfin, il n’y a pas que du bénéfice à instrumentaliser la bible: le récit de la tentation de jésus au désert par le diable, habile prédicateur vicieux par nature, montre la stérilité, la destruction et le péché qui peut découler de gnoses éparpillées et manipulées n’importe comment.

    j’ai quitté mon ancien confesseur qui sortait des extraits courts slogans authentiques mais coupés du reste aussi, comme sur cette photo américaine, tirés des écritures, toujours hors-sujet et hors contexte exact, pour me diriger comme ceci ou cela froidement: vaut mieux se taire parfois, que d’étaler son savoir des écritures et condamner les gens de néo-paganisme ou déficient mental, bref ça peut aller loin ces conneries en fanatismes idoit et blessant , et insensé surtout.

    Car Jésus a bien marqué Son Autorité Unique sur les écritures et leur-Véracité-Réalisation Sûre, lors de sa lecture de la Torah concernant « l’année de grâce et de bienfaits ».
    Ca veut dire que c’est du Rang du Sacerdoce ( m^me diaconal) la Parole de Dieu, donc la démagogie trompeuse et exagérée de tout baptisé pretre, prophète et roi, revient à l’anarchie au fond.
    Et les gens, meme curés ou pasteurs trompent et s’y trompent abusivement, c’est dommage.

    Cet article relève peut-être la nécessité sacrée d’une pastorale de la Parole de Dieu (et non des humanoides)
    plus sérieuse et suivie dans la liturgie, sans passer chaque jour du coq à l’âne (symptome psychiatrique schizophrène possible).

    Merci de rappeler par cet article l’Unité, la Valeur, l’Intelligence des Ecritures qui sont sacrées, et non « socialistes pâturette sans sel », voire dangereusement détournées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *