Le cardinal Burke encourage l’American Life League à être « tenace » dans sa demande que soit appliqué le canon 915

Download PDF

Co-fondatrice et présidente de l’American Life League (ALL), la plus importante association catholique pro-vie des États-Unis, Judie Brown revient de Rome. Et Judie Brown est satisfaite de ses discussions avec des responsables de dicastères et, notamment, avec son compatriote le cardinal Raymond Burke. Ce dernier l’a, en effet, encouragée à être « tenace » dans la campagne de l’ALL pour que soit strictement appliqué le canon 915 aux hommes politiques catholiques qui sont en contradiction avec l’enseignement de l’Église et se sont, de ce fait, excommuniés eux-mêmes. Le canon 915 stipule : « Les excommuniés et les interdits, après l’infliction ou la  déclaration de la peine et ceux qui persistent avec obstination dans un péché grave et manifeste, ne seront pas admis à la sainte communion ». « [Le cardinal Burke] nous a encouragés, a déclaré Judie Brown à Life Site News, à être constant, à utiliser ses écrits et à ne pas revenir sur notre position qui est identique à la sienne. Cela n’a rien d’arbitraire, c’est une question de loi de l’Église qui doit être appliquée ». Le cardinal Burke considère l’application de cette peine comme « médicinale », en ce qu’elle doit aider les personnes qui en sont frappées de revenir dans le bon chemin qu’indique l’Église. Le fait que de nombreux évêques ne « se sentent pas à l’aise » pour ce qui est d’appliquer cette sanction canonique, n’est pas important pour Judie Brown revenue très encouragée de ses entretiens romains. Rappel : sachant que qui peut le plus, peut le moins, l’application du canon 915 s’impose aussi aux politiciens catholiques français  qui, par exemple, soutiennent l’avortement…

En prime pour ce dimanche, une courte vidéo (en anglais) de l’ALL, qui met en parallèle la Présence réelle du Christ dans l’Eucharistie et la présence réelle d’un enfant dans le ventre de sa maman depuis la conception. Très efficace…

 

 

2 comments

  1. Jean Ferrand

    On ne peut que dire Amen et que les voeux du cardinal s’appliquent effectivement. Du point de vue laïc, on pourrait dire : Qu’attend-on ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *