Les candidats Républicains à l’élection présidentielle 2012 : les préférences de catholiques traditionnels

Vous connaissez cette vieille blague. Il y a trois sortes de mensonges : le petit mensonge, le gros mensonge et… les statistiques. On pourrait en ajouter un quatrième : les sondages ! Tant il est vrai que les sondages sont souvent biaisés par le libellé de leurs questions ou que ces dernières sont posées dans un climat émotionnel tel qu’il occulte la réflexion des sondés. Il faut donc, par principe, se méfier des sondages. Pourtant, ils ne sont pas inutiles en ce qu’ils indiquent souvent des tendances “lourdes” de l’opinion. À ce dernier titre, un sondage en ligne a retenu aujourd’hui dimanche mon attention. Sur son site toujours intéressant à consulter What Does the Prayer Really Say, le curieux et sympathique l’abbé John Zuhlsdorf a lancé vendredi dernier 16 décembre un sondage qui sera clos le vendredi 23 décembre prochain, ouvert donc pendant une semaine. Son blogue, un des plus visités de la “blogoshpère” catholique “orthodoxe” s’adresse plutôt aux catholiques de sensibilité “traditionnelle”, donc aussi au traditionalistes stricto sensu – mais pas qu’à eux. Pour revenir à ce sondage, l’abbé souhaite sonder ses lecteurs et visiteurs sur leur préférence parmi les sept candidats restant course pour l’investiture du parti Républicain dans la perspective de l’élection présidentielle de novembre 2012. Les votants ne sont pas tenus à être “enregistrés” comme électeurs Républicains pour exprimer leur choix dans une primaire, et bien qu’ils soient dissuadés de s’exprimer s’ils ne sont pas électeurs ou de voter plusieurs fois, il est à craindre que certains passent outre… D’où le caractère un peu aléatoire de la précision de ce sondage, mais il indique les tendances de catholiques traditionnels et, en ce sens, il ne manque pas d’intérêt. J’ai donc consulté ce dimanche matin à 9 h les résultats enregistrés par quelque 2 379 participants. Voici ces résultats :

1. Ron Paul (baptiste) : 27 % (646 votes) ; 2. Rick Santorum (catholique) : 27 % (640 votes) ; 3. Newt Gingrich (catholique) : 23 % (538 votes) ; 4. Mitt Romney (Mormon) : 9 % (222 votes) ; 5. Michele Bachmann (évangélique) : 4 % (102 votes) ; 6. Jon Hunstman Jr. (mormon) : 4 % (88 votes) ; 7. Rick Perry (évangélique) : 3 % (79 votes).

À noter que 3 % des participants à ce sondage (63 votes) disent pourvoir voter lors d’une primaire du parti Républicain, mais qu’ils ne le feront pas.

Je tâcherai, samedi prochain, de vous donner les résultats finaux de ce sondage intéressant.

2 comments

  1. Thierry

    Aucune crédibilité,je viens de jeter un oeil et déjà la caque de Ron Paul se manifeste lourdement,il faut arreter de rire et faire savoir aux organisateurs que ce sondage est biaisé comme il n’est pas permis_

  2. J.M. RICHIER

    Il n’est que temps que les catholiques, ceux tout au moins dignes de ce nom, s’unissent pour peser sur la politique de notre pays, qui est de plus en plus décrédibilisés. En ces temps troublés, nous avons à notre disposition les riches encycliques relatives à la doctrine sociale de l’Eglise, qui peuvent et doivent constituer un socle solide et visible pour le reste de la société. A quand une initiative fédératrice, sachant que les élections étant de plus en plus « serrées » nous aurions de grandes chances d’être entendus. Servir le Christ, c’est aussi en passer par là, à défaut de démarches plus pertinentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>