ows-communism

Les extrémistes d’Occupy SF tentent de nouveau d’occuper par la violence un bâtiment catholique

Download PDF

 

La banderole noire, arborant le A cerclé des anarchistes, porte une citation du Notre Père : « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien, Pardonne-nous nos offenses », le mot « trespasses » en anglais veut dire à la fois « offenses », comme dans la prière, et « entrées non autorisées »…

 

Le bâtiment de l’archidiocèse de San Francisco (Californie) qui avait été occupé le 1er avril dernier par les anarcho-gauchistes du mouvement Occupy SF (San Francisco) dont ils avaient été délogés par la police non sans y avoir commis des déprédations, a de nouveau été occupé le 1er mai dernier de semblables énergumènes, encore qu’on puisse penser que cette nouvelle tentative d’occupation a été plus spontanée que la précédente mais toutefois plus violente. Des jets de briques et de barres de fer depuis le toit du bâtiment, et à destination de la police, n’ont eut pour effet que de blesser un des manifestants d’Occupy SF qui se trouvait sur la chaussée… La police a interpellé le caillasseur et vidé le bâtiment de ses “occupants”, dont la réfection devrait coûter entre 25 et 30 000 $ à l’archidiocèse de San Francisco.

 

On voit nettement des morceaux de briques aux pieds du policier

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *