40 Days for Life : des Messes célébrées devant l’avortoir de Denver (Colorado) !

 

La campagne de Carême des 40 Days for Life est achevée depuis le dimanche des Rameaux 1er avril, mais des informations continuent à nous parvenir, et des informations magnifiques !

Une des dernières livraisons du journal officiel de l’archidiocèse de Denver (Colorado), le Denver Catholic Register, datée du 11 avril dernier (Denver Catholic Register 11 avril 2012), nous informe que six Messes ont été célébrées, au cours des vigiles, sur un parking – propriété d’un couple pro-vie – devant le grand avortoir et siège social de Planned Parenthood de Denver… Le samedi 31 mars, veille du jour de clôture de la campagne de Carême, fut particulièrement priant. Dès 8 h du matin, le Père Salvador Cisneros, de la paroisse de l’Ascension de Denver, célébra la forme ordinaire du rite romain en langue espagnole. Puis Mgr James Conley, évêque auxiliaire de Denver, et administrateur apostolique de l’archevêché depuis la nomination de Mgr Charles Chaput à Philadelphie (Pennsylvanie), présida la prière du rosaire et la récitation des litanies pour la vie. Enfin, à 11 h, l’abbé Joseph Hearty, de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP), vicaire de la paroisse Our Lady of Mount Carmel de Littleton (au sud de Denver) – accordée dès 1996 à la FSSP pour l’usage de la liturgie traditionnelle – célébra une autre Messe selon la forme extraordinaire. L’idée de célébrer des Messes en plein air et devant Planned Parenthood, fut, selon l’abbé Hearty, « assurément une inspiration du Saint Esprit. Il me semble que nous sommes désormais dans des temps drastiques et donc que c’est le moment de sortir la “grosse artillerie”. Si nous sommes accablés [par la présence] de la deuxième plus grosse usine à avorter du pays, alors nous devons commencer à utiliser les grands moyens au service du combat contre les principautés et les puissances de ce monde. »

Quel magnifique exemple !

 

 

1 comment

  1. Un mot. L’Église d’Amérique sort des catacombes. Magnifique. À vaincre sans périls, on triomphe sans gloire. Que de ferveur et d’audace. Des langues de feu descendirent sur les apôtres réfugiés dans la chambre haute. Ici, c’est sur le stationnement que s’assemblèrent les disciples de notre temps.
    VIVAT JESUS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>