Décès du patron du National Catholic Reporter

Download PDF

Joseph (Joe) A. Feuerherd est décédé hier matin après un combat perdu contre un cancer diagnostiqué dès octobre 2009. Cet homme de 48 ans laisse une épouse de 27 ans et trois enfants. Il était le directeur et le rédacteur-en-chef du National Catholic Reporter, un hebdomadaire “catholique” rendez-vous de toutes les dissidences dans

Joe Feuerherd à gauche, Obama à droite

l’Église. Cela ne nous empêchera pas de prier pour le repos de son âme. Au milieu de bien des turpitudes intellectuelles et religieuses – son amitié pour Obama fut absolument lamentable –, ses critiques, parfois, firent mouche dénonçant des comportements indignes dans la Curie romaine (notamment celle de membres de la famille de l’ancien secrétaire d’État, Angelo Sodano) ou des initiatives aussi autocratiques de malheureuses que celle du cardinal Adam Maida, archevêque émérite de Détroit, ponctionnant dans l’argent offert par les fidèles pour financer à hauteur de 40 millions de $ la construction du John Paul II Cultural Center de Washington D.C. aujourd’hui en faillite et à vendre…
La carrière de Feuerherd est emblématique de la dérive du catholicisme progressiste américain dont le “navire amiral” aujourd’hui, le National Catholic Reporter, tente désespérément de survivre.
R.I.P.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *