Newt-Gingrich-2

Newt Gingrich met en garde contre « le printemps antichrétien » dans les pays arabes

Download PDF

Devenu catholique en 2009, Newt Gingrich, l’ancien président baptiste et Républicain de la Chambre des Représentants (1995-1999) est candidat à l’investiture du GOP pour l’élection présidentielle de novembre 2012, bien que ses sondages ne soient pas fameux… Il était, ce week-end, en campagne à Myrtle Beach (Caroline du Sud) où le Tea Party local avait organisé une réunion de levée de fonds. Il n’a pas mâché ses mots…

« La façon dont je vois les choses aller dans ce pays, est pour moi insensée. Nous voici avec une plainte qui semble venue de quelques étudiants musulmans de la Catholic University qui se disent offensés d’être dans une université catholique. Ma première réaction serait de le dire : “Parfait, mais alors ne vous inscrivez pas dans une université catholique” ».

Cette première déclaration, qui lui a valu de chaleureux applaudissements des 250 personnes présentes, fait référence à un procès que mène un avocat contre la Catholic University of America (CUA, Washington, D.C.) pour « discrimination » contre ses étudiants musulmans.

Gingrich poursuit en s’adressant à ces étudiants musulmans supposés être à l’origine de la plainte actuellement étudiée par la Direction des Droits de l’homme du District fédéral :

« Êtes-vous disposés à soutenir un missionnaire chrétien qui se rendrait à La Mecque ? Parce que si vous n’êtes pas disposés à soutenir la liberté religieuse en Arabie Saoudite, ne venez pas nous casser les pieds avec ce type de foutaises. C’est pourquoi je pense que nous devons être prêts à défendre fermement la liberté religieuse, mais pas pour des trucs antichrétiens ».

Un participant l’interroge sur ce qu’il ferait pour les coptes et les chrétiens du Moyen-Orient :

« Ce que je ferais c’est que je tenterais de défendre fermement la liberté religieuse sur toute la planète, y compris en Égypte et en Irak. Voyez-vous les chrétiens qui ont quitté l’Irak ont fait passer leur nombre dans ce pays de 1,2 million à 500 000, après qu’on a libéré ce pays. »

Pour Gingrich, la stratégie américaine au Moyen-Orient est « totalement grotesque ».

Il conclut ainsi son discours :

« Il y a des gens qui disent : bon, ce n’est pas si grave, on a un printemps arabe. Et bien, je n’en suis pas sur, je pense que ce qu’on pourrait avoir c’est un printemps antichrétien. Et je crois que le gens devraient véritablement prendre la chose avec pas mal de sérieux ».

 

3 comments

  1. soha

    [Commentaire légèrement modéré. Quoi qu’on pense du cardinal-archevêque de Paris, il y a des formes à toujours respecter. Le modérateur…]

    C’est la liberté religieuse, qui est une foutaise, avec l’actuelle « démocratie »( où l’on fait revoter ceux qui votent mal et où nulle part la démocratie réelle, locale, corporative etc n’est appliquée).
    Quand les « déviants » (serbes ou lybiens) se prennent des bombes au nom des « droits » du Bordel de l’Histoire Lessivée ( BHL pour les intimes)!!! Comment les pasteurs, les papes, les évêques , etc ne s’en sont ils pas aperçus? Je les croyais passionnément attentifs aux « signes des temps »
    Au nom des mêmes (démocratie, droits de l’homme, égalité, non discrimination etc ) on a déclenché l’atroce génocide ruandais et cela ne fera que continuer…

    La manifestation contre la « christianophobie » (quézaco??? une injustice? une persécution? …???) était précédée d’une banderole qui disait « la France est chrétienne, elle doit le rester! »
    On croit rêver (d’autres slogans laissaient aussi pantois !)
    La France n’est plus chrétienne depuis longtemps (merci tous les ralliements!!!) elle a apostasié, ses évêques en tête, qui traitent d' »idiot » les jeunes catholiques « indignés »…
    (pas surprenant quand on sait de quelle formation sort [le cardinal Vingt-Trois] ni les prêtres qu’il a déjà persécutés…)
    Elle doit se convertir. Pour retourner à sa vocation de 16 siècles (seul fondement de son identité!) et à ses vertus de 2500ans( les Gaulois avaient su faire trembler Rome, au début !)…
    Qui le lui demandera. Pas le pape qui hypocritement l’appelait à être « fidèle aux promesses de son baptème » quand lui-même cassait les concordats, encourageait Castro (au grand dam des catholiques cubains, notamment de ceux qui ont fait très longtemps de la taule) et qui laissa les pires abominations se produire dans les églises d’Assise.

    En ce jour de Toussaint, qui nous rappellera que depuis le discours sur la montagne, nous sommes tous appelés à la sainteté ( soyez parfaits comme votre Père du Ciel est parfait) et que nous en avons reçu tous les moyens?
    Nous serions sans doute plus heureux, le monde ne serait pas au bord du gouffre depuis des décennies et Dieu y trouverait un meilleure accomplissement de sa volonté que depuis que l’on a métissé le catholicisme avec les slogans biaisés de ses ennemis (qui s’en frottent ouvertement les mains depuis une demi siècle! sur le « dos du sang » des « martyrs » qui ne sont même plus des martyrs de la foi, mais des victimes des idéologies mondialistes répandues avec enthousiasme par feue l' »Eglise ») ..

    entre christianiser un menhir il y a 17 siècles , à l’aurore virginale de l’évangélisation, et christianiser les « valeurs « des ennemis de Dieu et de l’homme, il y a plus qu’une nuance.
    Même nos « résistants » nous mènent à la faillite ‘ »liberté religieuse » = charia dans 20 ans dans certains départements ou régions .
    Supplions le Christ aux outrages d’au moins partager son sort, sans voir les crachats que nous prenons mêlés à l’eau bénite des papes et des évêques « bizarres » ( « queer » en anglais)

    « il y a quelque chose de pourri au Royaume de  » ………Dieu sur terre .
    Kyrie eleison

  2. Jean-Marc

    « Nous voici avec une plainte qui semble venue de quelques étudiants musulmans de la Catholic University qui se disent offensés d’être dans une université catholique »

    est-ce que ces « quelques étudiants » ne seraient pas un prétexte bien utile à certains. Regardons cet article :

    http://www.lifesitenews.com/news/non-muslim-activist-crosses-at-catholic-u-a-sign-of-malice-towards-muslim?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=801a606b0a-LifeSiteNews_com_Intl_Headlines10_27_2011&utm_medium=email

    « The Post article, which interviewed several Muslim students, found none of them critical of CUA’s attitude towards their faith, and many of them complimentary. One student said his Islamic faith had matured for the better amid the welcoming campus culture »

    L’accusateur activiste n’est, lui, pas musulman du tout; et catholique ? L’article ne le dit pas … mais il semble les avoir en horreur.

  3. Michel

    Le Christ avait avertit a propos des faux-prophetes et des faux-docteurs. De l`an 650 a l`an 1960 l`Église catholique et de nombreux Papes, saints et chrétiens incluant les rois chrétiens considéraient l`islam comme une fausse religion, un fléau, une religion de violence et de licence, une fausse doctrine comme il y en tant et surtout un faux prophete.

    Je trouve passablement étrange ce retournement de 1960 qui fait de l`islam une religion que nous devrions respecter….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *