supreme-court-REJECTS-prayer-appeal

ObamaCare : la Cour Suprême rend son arrêt ce jeudi

Download PDF

Des chrétiens contre l’ObamaCare en prière devant la Cour Suprême le 26 mars de cette année

J’ai traité le 25 mars dernier du recours de 26 États de l’Union auprès de la Cour Suprême des États-Unis (Supreme Court of the United States, SCOTUS) contre l’ObamaCare et en particulier contre l’obligation de contracter une police d’assurance santé dont dispose cette loi. L’épiscopat américain avait en son temps, c’est-à-dire au moment où l’on débattait de ce projet de loi de l’Exécutif au Congrès, mené la bataille contre l’ObamaCare pour d’autres motifs, à savoir les menaces latentes dont la loi était grosse sur les points non négociables de défense de la vie. La promulgation du HHS Mandate a donné raison aux inquiétudes de l’épiscopat. J’apprends, aujourd’hui, que la Cour Suprême rendra son arrêt ce jeudi sur le recours des États. Je ne serai pas en mesure de suivre cette affaire “en temps réel” ce jeudi ni vendredi matin car je pars pour l’étranger et ne serai de retour à Paris que dimanche tard dans la soirée – c’est préciser que les articles que vous pourrez lire sur Americatho de vendredi à dimanche, auront été des articles rédigés à l’avance et dont la mise en ligne aura été “programmée”. Je dois donc vous signaler cette information que je viens de lire sur American Catholic. En voici la traduction.

« La décision de la Cour Suprême sur l’obligation individuelle [de souscrire une police d’assurance santé] sera prononcée ce jeudi. En se fondant sur celui qui a rédigé les opinions [la décision prise par la majorité des neuf Juges] jusqu’à présent au cours de ce trimestre, il est hautement probable que l’opinion de la majorité [des neuf Juges] sera prononcée par le Chief Justice [président catholique de la Cour Suprême John] Roberts. Même si cela était le cas, cela ne veut pas dire que l’obligation individuelle sera condamnée ».

C’est tout. C’est peu. C’est (relativement) inquiétant…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *