Convention annuelle des Knights of Columbus à Denver (Colorado)

Download PDF

Carl Anderson prononçant hier l'allocution d'ouverture (à droite, tête légèrement inclinée, Mgr Charles Chaput)

La 129ème convention annuelle des Knights of Columbus (Chevaliers de Colomb) s’est ouverte hier à Denver (Colorado) et se poursuivra jusqu’à demain, jeudi 4 août. Cette association fraternelle et charitable (plus de 154 millions de $ de dons à de bonnes œuvres l’an passé), compte 1,8 million de membres aux États-Unis. La convention qui se tient actuellement rassemble plus de 500 délégués (dont 85 évêques), et a été ouverte hier par une Messe célébrée par Mgr Charles Chaput, ancien archevêque de Denver et désormais archevêque de Philadelphie (Pennsylvanie), et suivi d’un dîner de gala présidé par Carl Anderson, Supreme Knight de cette association, et qui a réuni 2 300 personnes. Au cours de ce dîner, le cardinal Raymond Burke a prononcé l’allocution principale. L’association est très active dans la défense de la vie. Pour le seul État du Colorado, les Knights of Columbus comptent 16 000 membres répartis en 141 chapitres.

5 comments

  1. Charles ED Durand

    Monsieur Ferrand,
    Il me semble que lire l’information que nous donne M. Hamiche sur ce congrès annuel des Chevaliers-de-Colomb suffit. Pourquoi vous attaquer aux costumes d’apparat qui tous ont une signification. Acceptez de porter le costume, la livrée, la soutane ou la bure c’est dire à quiconque ce que je ne suis plus : un idividualiste, mais qui a accepté de franchir des étapes de renoncements multiples, de formation, d’entraînement afin de devenir un meilleur témoin du Christ et un meilleur serviteur. Je disparais sous cet accoutrement. Qu’il soit brun, pourpre, jaune, cela a une signification. Cela n’a rien à voir avec la richesse le clin clan qui semble surbriller votre iris ou cornée. Que la capa magna vous fasse rouspéter en cela je reconnais le Gaulois typique, mais de grâce effacer de votre esprit cette vision de prolétaire. Le Christ portait une tunique sans couture rouge écarlate. Nous devons nous le rappeler. Imaginez sans couture et ce n’était pas du Dior ni du Gauthier. Que de chrétiens(nes) ont versé leur sang et suer malgré les titres et les livrées ou leur costumes d’apparat. Pourquoi? car ils aimaient le Christ Et le Cardinal Raymond Burke fils de fermier et ces K of C en sont. Pensons que sous le vêtement Monsieur le coeur est tout donné au Christ. C’est vrai du cardinal Burke et aussi du Chevalier suprême des K of C Carl Anderson. J’ajouterais pour vous faire rougir que si nous étions au temps de Pie IX Monsieur Anderson serait créé cardinal. Ce sont tous des ouvriers qui oeuvrent dans la vigne du Seigneur…ils ont des talents et ils les exploitent car ils servent leurs frères et soeurs en Christ. Respectons-les car eux aussi sont dans la parade et non des badauds qui trouvent à rouspéter. Regarder le lys des champs que de beauté.

  2. Jean Ferrand

    Très bien parlé ! Mais j’aime bien le cardinal Burke, ainsi tous les chevaliers authentiques, par exemple ceux de… Malte, et pourquoi pas ? ceux de Colomb. Le costume, pour moi, ne leur enlève rien. Est-ce un quiproquo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *