Prière publique et familiale du rosaire à San Francisco

Download PDF

Le P. Peyton s'adressant à 550 000 fidèles à San Francisco en 1961

Il s’appelait le Père Patrick Peyton. Ce prêtre (1909-1992) de la Sainte Croix fut un infatigable promoteur, aux États-Unis et dans le monde entier, du rosaire dans les années 1950 et 1960. Ami de vedettes de cinéma et de célébrités, ce prêtre au charisme étonnant sut rester toujours simple. Et pourtant, à son actif, il réussit l’exploit de réunir en 1961, 550 000 personnes à San Francisco sur le terrain de polo du Golden Gate Park, pour prier le chapelet ! Âge d’or du catholicisme américain…


Cinquante ans plus tard, la section de San Francisco de la Légion de Marie (Legion of Mary), pieuse organisation de laïcs catholiques, entend sinon renouveler un tel exploit mais du moins renouer avec l’esprit qui l’a suscité et rendre hommage au P. Peyton. Le rassemblement de la Family Rosary Crusade se déroulera le 15 octobre prochain à midi sur la Civic Center Plaza de San Francisco. Les organisateurs attendent des milliers de participants.
La famille, le mariage, l’enfant à naître sont dans un tel péril aux États-Unis et à San Francisco en particulier, que les arguments, les articles, les émissions, par ailleurs très nécessaires, ne suffisent plus et qu’il convient de remettre l’attelage dans le bon sens : la prière d’abord !
Une prière dont la ville de San Francisco, capitale et cloaque de toutes les turpitudes aux États-Unis, a un urgent besoin. Comparaison n’est pas raison certes, mais n’oublions pas que cette grande métropole est bâtie sur la faille de San Andrea, et que Sodome et Gomorrhe avaient été édifiées sur la grande faille tectonique du Levant… On sait comment finirent ces deux dernières cités. Il est grand temps de prier Marie publiquement et avec ferveur pour qu’une semblable catastrophe ne frappe pas la ville consacrée à saint François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *