Un nouveau président et un nouveau vice-président pour Human Life International

Download PDF

On se souvient que Human Life International (HLI), la plus grande association internationale catholique pro-vie, mais dont le siège social est aux États-Unis (Front Royal, Virginie), avait, à la suite de la démission en août dernier de son président, le Père Thomas J. Euteneuer – “rappelé” dans son diocèse de Floride pour « comportement déplacé » avec une jeune femme –, avait été remplacé à titre temporaire par Monseigneur Ignacio Barreiro-Carámbula qui dirigeait jusqu’alors le bureau de Rome de HLI.

Après de longues recherches, Patricia Pitkus Bainbridge, présidente du conseil

Abbé Shenan Boquet

d’administration de HLI, a annoncé hier la nomination d’un nouveau président et d’un nouveau vice président pour les missions, lesquels prendront leurs fonctions le 1er septembre prochain.

C’est l’abbé Shenan Boquet – un patronyme qui fleure l’origine française –, curé de la paroisse St. Gregory Barbarigo de Houma (diocèse de Houma-Thibodaux, Louisiane) qui a été nommé président, tandis que l’abbé Peter West, qui était jusqu’à ce jour directeur associé des Priests for Life, devient vice président chargé des missions. Ces deux nominations ont été

Abbé Peter West

faites avec l’accord des deux ordinaires de ces prêtres encore jeunes (l’abbé Boquet est prêtre depuis dix-huit ans et l’abbé West depuis vingt) et militants connus et reconnus de la cause pro-vie depuis de très longues années.

Monseigneur Ignacio Barreiro-Carámbula reprendra donc, dès le 1er septembre, la direction du bureau de Rome de HLI.

Des prières sont requises pour le nouvel apostolat de ces deux prêtres.

2 comments

  1. Yvan Matagon

    Ce que l’on trouve sur les sites internet concernant les origines du Shenan Boquet est indiqué dans sa succincte biographie sur le site de l’HLI  » Fr. Boquet grew up in the small town of Bourg, Louisiana, just south of Houma in a devoutly Catholic family, for which he is extremely grateful  » (le père Boquet grandit dans la petite ville de Bourg, Louisiane, juste au sud de Houma dans une pieuse famille catholique, ce dont il est extrèmement reconnaissant « . Comme près de la moitié des habitants du sud de la Louisiane, le Président Boquet est issu d’ancêtres français. La majorité de cette moitié de Louisianais est en effet issue de Canadiens-français, d’Acadiens ou de colons issus des Antilles. D’après mes premières recherches, il est fort probable – il faudrait remonter la généalogie complète pour s’en assurer – que le Président Boquet descende de Joseph-André Boquet, né en 1897 dans la paroisse de Houma, lui-même fils d’Ulysse Boquet et de Mathilde Babin. Si l’on reconnaît tout de suite dans le patronyme de la mère une Cajun – une famille réfugiée d’Acadie, aujourd’hui New Brunswick, Canada, après la déportation subie par les catholiques au milieu du XVIIIe s. -, je retrouve Ulysse Boquet né en 1834 à … Paris ! Hélas, cette mention de naissance n’est pas filiative. Je ne sais donc rien des ancêtres et de l’origine géographique de cet Ulysse – qui donc de Paris à la Louisiane a fait un beau voyage -… Je lance mon enquête !

  2. Pingback: Le combat résolu pour la vie d’un évêque américain | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *