Rick Santorum : la foi catholique au cœur de sa campagne présidentielle

Download PDF

Rick Santorum lance sa campagne et nous montre de l'index où est la source du pouvoir…

Rick Santorum, 53 ans, ancien sénateur de Pennsylvanie, a lancé officiellement sa campagne pour l’investiture du parti Républicain en vue des élections présidentielles de novembre 2012, à Somerset (Pennsylvanie), une ville symbolique pour lui car son grand-père, Pietro Santorum, y travailla comme mineur après avoir émigré aux États-Unis en 1927.

Dans un long entretien accordé à Kathryn Jean Lopez, chroniqueur à la National Review Online, pour Catholic News Agency, Santorum précise le rapport entre sa foi catholique et son engagement politique. La journaliste lui demande en quoi être catholique est important dans son engagement politique. Réponse de Santorum :

  • « Ce l’est au plus haut point. Vous m’avez interrogé tout à l’heure sur ma famille et je vous ai dit que je pourrais rien faire sans elle. Je ne pourrais pas davantage faire quoi que ce soit sans ma foi. Et je crois que cela est vrai pour beaucoup de gens. Une écrasante majorité d’Américains est religieuse, et la religion a de l’importance dans leur vie de tous les jours. Je ne suis pas différent. Je suis quelqu’un qui a besoin de Dieu et qui compte sur Dieu. Je sens et je constate Son œuvre partout autour de moi, tous les jours. Et je ne peux pas imaginer vivre sans Lui.
  • Je crois vraiment que les Américains veulent que nos dirigeants aient confiance en Dieu. Cela montre qu’ils sont humbles et qu’ils comprennent qu’une plus haute autorité est au-dessus d’eux. Et nous voulons des dirigeants qui respectent la conviction religieuse et qui ne la rabaissent pas. Nous voulons des dirigeants qui comprennent que la foi est fondamentale pour soutenir la démocratie, que la foi est un agent pour le bien, qu’elle protège le faible et celui qui est sans défense, qu’elle motive les gens à s’opposer à l’injustice.
  • Observons tous les grands mouvement sociaux que l’Amérique a connus au cours des siècles : la plupart d’entre eux furent menés par des dirigeants religieux. Et, plus important, ce n’est pas seulement une foi générique en Dieu, mais une compréhension du monde que me donne ma foi catholique, du monde comme il devrait être, une compréhension de notre nature humaine et de la manière dont nos affaires communes doivent être ordonnées, voilà ce qui est important pour moi comme homme public.
  • Être croyant et être en pleine conscience catholique, c’est quelque chose dont je suis fier. »

Quand entendra-t-on en France un homme (ou une femme !) politique de premier plan tenir un pareil discours ?

2 comments

  1. la France a besoin d’un tel homme. Souvenons-nous la demande de Jesus à Claire Ferchaud que Son Sacré-Coeur soit peint sur le drapeau national ‘Espoir et Salut de la France’; Claire Ferchaud, en 1917, écrit en ce sens à Raymond Poincaré (meme si je suis d’avis que seul le drapeau a la fleur de lys soit valable), on pourrait raisonnablement commencer par le drapeau republicain, comme un tremplin vers les vraies valeurs de la France.
    Ce petit drapeau qui accompagna tant de soldats de la Grande Guerre… et l’ennemi de Dieu savait bien sa puissance, car il le fit interdire par ses sbires.

    Les Etats-Unis ont aussi besoin de cet ‘Espoir et Salut’, tel le drapeau qui guide les pelerins americains a Chartres.

    Si nous ne luttons pas dans ce sens, nous vivrons encore des moments tres difficiles. Sans Jesus-Christ dans nos vies publiques, nous ne serons pas sauves.

  2. soha

    si la foi vient en roue de secours à l’évanescente démocratie( même aux USa les restrictions sont de plus en plus sévères à la « liberté ») il n’y a plus qu’à tirer l’échelle .merci vatican 2…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *