lombardi_press_vatican_resignation_610x343

Quatrième congrégation : les cardinaux US “crossés” par le P. Lombardi

Download PDF

Lors de son point de presse de 13 h, le Père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a encore enfoncé une porte ouverte : « Quant à la date d’entrée en conclave, elle n’est toujours pas fixée, les Cardinaux désirant se préparer à fond et sans hâte. Il ne leur a pas semblé utile à ce jour de fixer une date, une grande partie du Collège estimant que cela forcerait leur dynamique de réflexion. De toute manière, il manque encore quelques Cardinaux [en fait deux] pour que le Collège électeur soit au complet, et puisse décider de l’entrée en conclave » ! Plus intrigante, cette précision sur la suppression des “points de presse” des cardinaux américains, évoquée dans le communiqué ci dessous. On s’interroge de savoir d’où est venue cette interdiction… J’ai quelques idées, mais je les garde pour moi.

La quatrième congrégation générale a débuté à 9 h par la prière de tierce, en présence de 153 Cardinaux dont 113 électeurs. Les Cardinaux électeurs Karl Lehman, Archevêque de Mayence (Allemagne), Antonios Naguib, Patriarche copte émérite, et Hon John Tong, Evêque de Hong Kong (Chine), ont prêté serment, ainsi que le Cardinal non électeur Friedrich Wetter, Archevêque émérite de Munich (Allemagne). Ne manquent plus à ce jour que le Cardinal Kazimiercz Wycz, Archevêque de Varsovie (Pologne), qui arrivera dans la soirée, et le Cardinal Jean Baptiste Pham Minh Man, Archevêque de Hochiminville (Vietnam), qui arrivera demain.

Soulignant le climat fraternel des débats, le Directeur de la Salle de Presse a indiqué que le Cardinal Doyen a souhaité bon anniversaire aux Cardinaux Walter Kasper (80 ans hier), Francesco Coccopalmeiro (75 aujourd’hui) et Julio Sandoval Terrazas (77 demain). Bien qu’ayant 80 ans, le Cardinal Kasper entrera en conclave car le seuil d’âge ne vaut qu’avant le premier jour de vacance du siège apostolique. Les 18 interventions de ce matin ont porté sur des thèmes généraux touchant à l’Eglise et au monde contemporain, sur la nouvelle évangélisation tout particulièrement, mais aussi sur le fonctionnement du Saint-Siège et ses relations avec les épiscopats. Il a aussi été question du profil que devrait avoir le prochain Pape pour un bon gouvernement de l’Eglise. A ce jour il y a eu 53 interventions de Cardinaux, limitées en principe à 5 minutes en raison du nombre des Cardinaux désireux d’intervenir.

A propos de l’annulation des points de presse tenus par les prélats américains, le P.Lombardi a indiqué que « les congrégations générales ne sont ni un synode ni un congrès sur le déroulement desquels on peut fournir le plus d’information possible. C’est un processus de réflexion destiné à prendre la décision d’élire le Pape. C’est pourquoi il est question de respecter une réserve qui garantie la liberté de l’ensemble du collège devant prendre une si grave décision. Je ne serais par ailleurs pas surpris qu’il puisse y avoir des pauses pour la communication, mais seulement en harmonie entre tous les membres du Collège cardinalice qui décident de quand et comment communiquer ». Quant à la date d’entrée en conclave, elle n’est toujours pas fixée, les Cardinaux désirant se préparer à fond et sans hâte. Il ne leur a pas semblé utile à ce jour de fixer une date, une grande partie du Collège estimant que cela forcerait leur dynamique de réflexion. De toute manière, il manque encore quelques Cardinaux pour que le Collège électeur soit au complet, et puisse décider de l’entrée en conclave. En conclusion, le P.Lombardi a confirmé que l’anneau de Benoît XVI a été rendu inutilisable.

1 comment

  1. Jean Ferrand

    Le pape ni le Secrétaire d’Etat n’étant plus en fonction pendant la vacance du siège, le porte-parole du Saint-Siège est hiérarchiquement soumis au Sacré Collège des cardinaux et à ses organes dirigeants, en l’occurence d’abord le Doyen, cardinal Sodano, et ensuite le camerlingue, responsable de l’administration du Vatican pendant l’intérim.

    Les consignes données au père Lombardi viennent évidemment des cardinaux Sodano et Bertone, agissant, j’imagine, de concert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *