BourgeoisWeb

Roy Bourgeois : excommunié, laïcisé et renvoyé canoniquement de Maryknoll

Download PDF

 

Par un communiqué daté d’hier, Maryknoll a annoncé la triste issue d’une affaire remontant à 2008, et le renvoi canonique de l’ancien Père Roy Bourgeois de la Catholic Foreign Mission Society of America.

Roy Bourgeois participant à un simulacre de messe célébré par des femmes “prêtres”

« Maryknoll, New York – 19 novembre 2012. La Congrégation pour la doctrine de la foi du Vatican en date du 4 octobre 2012 a canoniquement renvoyé Roy Bourgeois de la Catholic Foreign Mission Society of America, également connue comme Maryknoll Fathers and Brothers. Cette décision relève le prêtre Maryknoll de ses liens sacrés.

En tant que prêtre en 2008, M. Bourgeois avait participé à l’ordination invalide d’une femme et à un simulacre de Messe à Lexington, Kentucky. Avec patience, le Saint-Siège et la Société de Maryknoll avaient encouragé sa réconciliation avec l’Église catholique.

M. Bourgeois a, au lieu de cela, décidé de faire campagne contre l’enseignement de l’Église en des lieux séculiers et non catholiques. Cela a été fait sans l’autorisation des évêques américains locaux et en ne tenant pas compte des sentiments des fidèles de tout le pays. La désobéissance et prêcher contre l’enseignement de l’Église catholique sur l’ordination des femmes a conduit à son excommunication, son renvoi et sa laïcisation.

M. Bourgeois a librement choisi ses opinions et ses actes : tous les membres de la Société Maryknoll sont attristés par l’échec de la réconciliation. À l’occasion de son départ, la Société des Maryknoll remercie chaleureusement Roy Bourgeois du service qu’il a apporté à la mission, et tous ses membres lui souhaitent le meilleur dans sa vie personnelle. Dans un esprit d’équité et de charité, Maryknoll aidera M. Bourgeois à cette transition ».

Roy Bourgeois a servi Maryknoll pendant 45 ans dont 39 comme prêtre de la Société. Le Saint-Siège lui avait signifié son excommunication latæ sententiæ peu après sa participation en août 2008 à un simulacre d’ordination sacerdotale de Janice Sevre-Duszynska dans le cadre de la Roman Catholic Womenpriest une association dissidente qui milite pour l’ordination des femmes et se livre à des simulacres d’ordination. Menacé d’être renvoyé de Maryknoll et réduit à l’état laïc, Roy Bourgeois a maintenu ses positions initiales et n’a pas souhaité les rétracter. La sanction est attristante, mais elle était inévitable. Et nécessaire.

J’ai souvent parlé sur ce blogue de cette affaire. Voyez notamment ici et .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *