flags

Six anciens ambassadeurs près le Saint-Siège co-président le comité “Catholics for Romney”

Download PDF

Le désormais très certain candidat du Parti Républicain à l’élection présidentielle de novembre prochain, le mormon Mitt Romney a annoncé le 31 juillet le lancement d’un comité de soutien non partisan – c’est-à-dire qu’il comporte des personnalité de sensibilité Républicaine, Démocrate ou Indépendante – à sa candidature, Catholics for Romney, dont les cinq co-présidents sont les cinq anciens ambassadeurs catholiques américains près le Saint-Siège. Ce n’est qu’en 1984 que les États-Unis nouèrent des relations diplomatiques avec le Saint-Siège. Le premier ambassadeur, nommé par Ronald Reagan, William A. Wilson fut nommé en 1984 et demeura en fonction jusqu’en 1986. Il est décédé en 2009 et n’était pas catholique à ma connaissance. Ces cinq ambassadeurs catholiques sont Thomas P. Melday (en poste de 1986 à 1993), Raymond Flinn (de 1993 à 1997), James Nicholson (de 2001 à 2005), Francis Rooney (de 2005 à 2008) et Mary Ann Glendon (de 2008 à 2009). Une autre ambassadrice, Lindy Boggs, qui fut en fonction de 1997 à 2001, est toujours vivante mais âgé de 96 ans, elle est retirée de la vie publique et je ne crois pas qu’elle soit catholique.

Ces six anciens ambassadeurs ont adressé une lettre commune aux catholiques américains les invitant à soutenir la candidature de Mitt Romney et à s’opposer à celle d’Obama que l’on sait partisan de l’avortement, du mariage homosexuel et dont les récentes attaques contre la liberté de conscience et la liberté religieuses (le HHS Mandate) sont sévèrement critiqués par les signataires.

Évidemment, l’actuel ambassadeur auprès du Saint-Siège, le catholique Miguel H. Diaz n’a pas rejoint la coalition présidée par ses six prédécesseurs, d’abord parce qu’il est toujours en poste et ensuite parce qu’il fut nommé par Obama en 2009…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *