BXVI 220 135

Trois sièges épiscopaux pourvus le même jour aux États-Unis

Download PDF

Aujourd’hui même, Benoît XVI a pourvu d’un coup trois sièges épiscopaux aux États-Unis.

Il a nommé Mgr William E. Lori, 61 ans, qui était depuis 2001 évêque de Bridgeport (Connecticut), au siège archiépiscopal de Baltimore (Maryland) qui était vacant depuis la nomination, le 29 août 2011, de son titulaire, Mgr Edwin F. O’Brien, comme pro-grand maître de l’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Archevêque désormais émérite de Baltimore, Mgr O’Brien en était jusqu’à ce jour l’administrateur apostolique. Créé cardinal lors du dernier consistoire, il est depuis le 15 mars dernier, Grand maître de l’Ordre du Saint-Sépulcre. Mgr Lori, seizième titulaire du siège de Baltimore – le premier évêché des États-Unis –, est aussi le grand aumônier des Chevaliers de Colomb (Knights of Columbus). C’est un prélat orthodoxe, une certaine presse dirait « conservateur », voire même « archi-conservateur », nommé, en septembre dernier, à la tête du comité Ad Hoc pour la liberté religieuse mis en place par l’épiscopat américain pour combattre les empiètements du gouvernement Obama. Qu’il se retrouve aujourd’hui à la tête du siège le plus “emblématique” des États-Unis – à défaut d’être le plus nombreux ou le plus puissant – n’est pas sans signification. L’archidiocèse de Baltimore compte un demi million de catholiques (16 % de la population), 297 prêtres diocésains et 153 paroisses.

C’est un curé paroisse, celle de Saint-François de Salles à Lake Geneva (Wisconsin), et âgé de 56 ans, que le pape a nommé évêque de Rockford (Illinois) en remplacement de Mgr Thomas G. Doran dont la renonciation à la charge pastorale a été accepté pour limite d’âge. Ordonné prêtre en 1983, l’évêque nommé, Mgr David J. Malloy,  est docteur en droit canonique et a longtemps été au service de la diplomatie vaticane (1990-1998) puis à celui de la Préfecture de la Maison pontificale (1998-2001). Rompu aux subtilités des palais pontificaux, il est aussi très au fait du fonctionnement de la Conférence épiscopale américaine puisqu’il en fut le vice-secrétaire (2001-2006) puis le secrétaire général (2006-2011). Le diocèse de Rockford compte un peu plus de 450 000 catholiques (27,1 % de la population), 238 prêtres diocésains et 107 paroisses.

C’est un jeune prêtre – il est âgé de 47 ans – ordonné au sacerdoce voici un peu plus de douze ans pour le diocèse d’Orlando (Floride), que Benoît XVI a choisi pour devenir le cinquième évêque du diocèse de Pensacola-Tallahassee en Floride. L’abbé Gregory L. Parkes, était déjà le vicaire général de ce diocèse, et il succède à Mgr John H. Ricard, un prélat “créole” né à Baton Rouge (Louisiane) dont le pape avait accepté la démission anticipée, le 11 mars 2011, alors qu’il n’avait que 71 ans, pour raison de santé après un accident vasculo-cérébral. C’es l’archevêque de Miami, Mgr Thomas Wenski qui avait été chargé de l’administration apostolique de ce siège vacant. L’évêque nommé était curé de la paroisse de Corpus Christi de la ville de Celebration (Floride) depuis 2005. L’évêché ne compte que 75 000 catholiques pour une population d’1,4 million d’habitants (5,4 %), 77 prêtres diocésains et 49 paroisses.

 

3 comments

  1. Pingback: Mgr Lori aux évêques français : ne jamais baisser les bras | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *