JeffreyNeilSteenson

Un ancien évêque épiscopalien va devenir le premier ordinaire de l’Ordinariat anglican aux États-Unis

Download PDF

Après l’Angleterre et le Pays de Gales, c’est aux États-Unis que sera érigé, le 1er janvier prochain, le deuxième ordinariat destiné aux anglicans (épiscopaliens) qui ont souhaité entrer dans la pleine communion de l’Église catholique tout en conservant certains traits de leur tradition anglicane selon la constitution apostolique Anglicanorum Cœtibus de Benoît XVI.

Des indiscrétions, mais confirmées par de nombreuses sources curieuses, laissent entendre que le premier Ordinaire de cet ordinariat a déjà été choisi par Rome. Il s’agit de l’abbé Jeffrey Steenson qui fut évêque épiscopalien de Rio Grande (diocèse qui couvre le Nouveau Mexique et le sud-ouest du Texas), mais qui entra dans la pleine communion de l’Église catholique en décembre 2007. Il fut reçu dans l’Église catholique lors d’une cérémonie privée célébrée par le cardinal américain Bernard Law en la basilique Sainte-Marie Majeure de Rome dont il était alors l’archiprêtre. L’année suivante, ce même prélat ordonnait diacre catholique Jeffrey Steenson lequel fut, quatorze mois plus tard, ordonné prêtre catholique par l’archevêque de Santa Fe (Nouveau Mexique), Mgr Michael J. Sheehan, à Rio Rancho (Nouveau Mexique). Il assume aujourd’hui des fonctions pastorales à Houston (Texas). En novembre dernier, lors de l’assemblée plénière d’automne de la Conférence épiscopale des États-Unis, le cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington, D.C., et chargé par Rome de l’établissement d’un ordinariat anglican aux États-Unis, présenta à ses confrères dans l’épiscopat l’abbé Jeffrey Steenson. Toutefois, l’abbé Jeffrey Steenson étant marié et ayant des enfants (adultes) il ne pourra pas être ordonné évêque, mais sa position d’Ordinaire lui permettra de siéger à la Conférence épiscopale des États-Unis.

L'ordination sacerdotale du diacre Jeffrey Steenson

1 comment

  1. Pingback: Alléluia ! Création de l’Ordinariat personnel anglican pour les États-Unis ! | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *