Cirilo Flores

Un coadjuteur pour l’évêque de San Diego

Download PDF

Le 4 janvier dernier, le même jour où il acceptait la “démission” du scandaleux évêque auxiliaire de Los Angeles (Californie), Benoît XVI nommait coadjuteur – c’est-à-dire successeur désigné – à l’évêque de San Diego (Californie), Mgr Cirilo Flores qui était, jusqu’à ce jour, évêque auxiliaire du diocèse d’Orange (Californie) – dont, soit dit en passant, l’ordinaire, qui a eu la “riche” idée de se porter acquéreur de la Crystal Cathedral pour en faire la cathédrale de son diocèse, a dépassé les 75 ans : il faut donc s’attendre à une prochaine nomination au siège et ce ne sera pas l’autre auxiliaire de l’évêque, Mgr Dominic Mai Luong trop âgé (il vient de dépasser les 71 ans).

Le coadjuteur est un californien né en 1948 est une vocation plutôt tardive puisqu’il ne fut ordonné prêtre pour le diocèse d’Orange qu’en 1991, à 43 ans. Il devint évêque auxiliaire d’Orange en 2009.

L’actuel ordinaire de San Diego, Mgr Robert H. Brom est entré dans sa 74ème année en septembre dernier, et a annoncé qu’il quitterait sa charge en 2013 laissant ainsi Mgr Flores devenir le 5ème évêque d’un diocèse qui couvre près de 23 000 km2, compte 3,1 millions d’habitants dont près d’un million de catholiques servis par environ 140 prêtres diocésains dans 99 paroisses et 14 “missions”. On espère le futur évêque à la hauteur des exigences de ce diocèse de belle taille car, comme auxiliaire d’Orange, il ne semble pas s’être particulièrement signalé à l’attention des observateurs de la chose ecclésiastique.

1 comment

  1. Pingback: Mouvements épiscopaux aux États-Unis | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *