RestlessHeartNewsroom02

Un film sur saint Augustin soulève l’enthousiasme chez les catholiques aux États-Unis

Download PDF

Le film Restless Hart (Un cœur sans repos), sous-titré The Confessions of Augustine (les confessions d’Augustin), est une production italienne réalisée pour la RAI en 2009 par le cinéaste canadien Christian Duguay : un long métrage de 2 heures et d’un coût de 20 millions de $. Je serais très curieux de savoir combien des lecteurs de Riposte Catholique ont entendu parler de ce film qui est le premier à raconter la vie de saint Augustin d’Hippone, ce considérable personnage qui vit s’écrouler un monde et contribua à en édifier un nouveau sur ses ruines… La version américaine est distribuée par deux entités catholiques The Maximus Group et l’éditeur Ignatius Press, et les projections privées aux États-Unis ont soulevé l’enthousiasme de nombreux évêques, professeurs et journalistes catholiques. Il sortira sur les écrans américains cet automne, mais de nombreuses projections sont déjà programmées dès ce mois d’août dans des paroisses catholiques des États-Unis. Heureux catholiques américains…

 

[media id=128 width=460 height=269]

 

11 comments

  1. Gageons que nos distributeurs réducteurs de tetes anti-catholiques vont faire ce qu’ils ont fait pour Passion , Cristiada ou Katyn :se débrouiller pour que nous ne sachions pas que ce film existe et le passer à la trappe .

    Ils préfèrent les éternels étrons anti-catholique avec des titres anglais qu’ils ne traduisent meme plus en Français …

  2. Sans doute suis-je un inculte, c’est possible. Je ne suis pas un cinéphile averti. Je suis de Montréal et je n’avais jamais entendu parler de ce cinéaste avant de lire votre info sur la sortie de ce film sur saint Augustin aux États-unis. Je sais bien qu’il ne faut pas trop conter qu’on le sous-titre en français. Nous somme au Québec est-il besoin de le dire et selon notre élite dégénérée le Québec a une culture différente et ce qui la caractérise c’est qu’il serait un état laïque, entendez athée. En lisant sa filmographie je ne vois nullement mentionné ce film tourné en 2009. Encore une censure. On commence à y être habitué. Merci de m’apprendre que l’un des nôtres est un réalisateur de grands films où des acteurs de renom d’Hollywood, de France, d’Italie bien sur, ont été dirigé par ce grand cinéaste.

  3. M-Isabel

    Question, si la version français n’existe pas (ne rêvons pas, les films catholiques en France sont boycottés par le pouvoir à la religion maçonnique), peut être est-il sous-titré en français, comme The 13th day… ?

  4. Pingback: Saint Augustin, la force et l’impatience du converti | Itinerarium

  5. Tilelli

    Combien se souviennent que cet immense témoin de la foi
    qu’était Saint Augustin était Berbère?
    Son peuple qui est le mien était grand avant que l’islam ne le réduise à la servitude spirituelle. Que les chrétiens de ce monde se souviennent et prient pour eux afin qu’ils retrouvent le chemin du Salut en Christ.

  6. Pingback: Saint Augustin, la force et l’impatience du converti | CatInfor.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *