pewforum1

Un lobbying catholique énergique à Washington, D.C.

Download PDF

Intéressant petit papier de CatholicCulture reprenant une étude de Pew Forum on Religion and Public Life, Lobbying for the Faithfull (le lobbying au service des fidèles), publiée le 21 novembre.

Le lobbying fait partie intégrante de la culture et du système politiques américains. Des groupes de pression, installés au cœur du pouvoir, c’est-à-dire dans la capitale fédérale, s’efforcent de combattre, de soutenir ou de modifier les projets législatifs ou les initiatives gouvernementales au service de leurs intérêts propres qu’ils soient ou non conforme au bien commun.

L’étude du Pew Forum recense quelque 212 groupes de pression religieux à Washington, D.C., dont 19 % sont catholiques (41 groupes).

La Conférence épiscopale (United States Conference of Catholic Bishops, USCCB) annonce pour 2009 des charges d’exploitation s’élevant 143 millions de $ dont 27 millions utilisés aux fins des « activités politiques », c’est-à-dire pour le lobbying, même si le terme n’apparaît pas dans sa nomenclature comptable. Ce montant place l’USCCB en seconde position sur la liste des groupes de pression religieux, juste derrière l’American Israël Public Affairs Committee qui dépense 87,9 millions de $ en lobbying. D’autres organismes catholiques dépensent plus d’1 million de $ pour leur lobbying à Washington, D.C. Ce sont dans l’ordre : l’American Life League (la plus grande association catholique pro-vie aux États-Unis) avec 6,67 millions de $, les Catholic Relief Services (caritatif) avec 4,67 millions de $, Human Life International (association pro-vie internationale) avec 3,83 millions de $, “Catholic” [les guillemets sont miens ] for Choice (le faux-nez “catholique” d’officines pro-avortement, dont l’USCCB a dénoncé le caractère non catholique pour être systématiquement opposé à l’enseignement de l’Église sur les questions de vie) avec 2,96 millions de $, Catholic Charities USA (branches “charité” des diocèses américains) avec 1,54 million de $, le Catholic Family and Human Rights Institute, C-FAM (association pro-vie très active à l’Organisation des Nations Unies) avec 1,41 million de $ et le Center of Concern (caritatif, droits des personnes) pour 1 million de $.

1 comment

  1. Pingback: La discrimination anticatholique du gouvernement Obama fait l’objet d’une audition à la Chambre des Représentants | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *