Woman-Ordination

Une ancienne religieuse catholique américaine “ordonnée” prêtre à 71 ans

Download PDF

La chasuble de Maria Thorton McClain est trop courte, mais j'aime beaucoup le cabas…

 

Quand un petit garçon “joue” à Messe, je n’ai, et vous le savez, rien à redire. Mais quand une femme de 71 ans, qui a été religieuse catholique pendant quinze ans, puis mariée pendant trente-et-un ans, prend la grave décision de se faire “ordonner” prêtre par une pseudo “évêquesse”, j’ai beaucoup à redire… Cela s’est passé le 15 avril devant deux centaines de personnes : Maria Regina Nicolosi, qui se croit “évêque”, a simulé l’ordination sacerdotale de Maria Thorton McClain dans le temple de la Friedens United Church of Christ d’Indianapolis (Indiana) et, pour faire bonne mesure, l’évêquesse a simulé l’ordination diaconale de quatre autres dames. Ces dernières et l’infortunée vieille dame sont désormais membres du mouvement Roman Catholic [sic] Womenpriests et… excommuniées comme la centaine d’autres dames qui en font partie. « J’ai fait le choix de la désobéissance et rompu avec cette loi injuste [le sacerdoce réservé aux hommes] pour changer l’Église ». Piètre théologie que celle de vouloir « changer l’Église », prétexte récurent de tous les hérétiques dans leur folle prétention à sauver l’Église alors que c’est l’Église qui nous sauve. Triste. Des prières pour ces pauvres femmes…

 

À droite la future “prêtre”, à gauche et derrière les futures “diacres” – waouh… elles ont déjà l'étole ! – et un drôle d'escogriffe…

 

 

13 comments

  1. c

    Pas vraiment de la jeunesse dans la paroisse!
    On les laisserait « s’amuser » entre eux, dans leur club du quatrième âge, s’ils voulaient fonder une nième église protestante qui adopte déjà ce genre de pratiques, mais non il faut qu’ils se disent « catholiques romains », même s’ils ne trompent que ceux qui sont déjà abusés. Oui, ils ont vraiment besoin de nos prières.

  2. Thierry

    Mais pourquoi ne pas aller au bout de leur démarche et se faire appeler prètresse au lieu de femme prètre?La crainte sans doute que le rapprochement avec baal et le moloch qui les animent soit fait?

  3. jejomau

    Ces mamies hérétiques préfigurent ce que va devenir le « Comité de la Jupe »… Toute cette génération a e…… ses enfants pendant des années avec leurs théories fumeuses soixante-huitardes et continue encore. Sidérant…

  4. MerrydelVal

    Je lis que la chasuble de Maria Thorton McClain est trop courte, mais que vous aimez beaucoup le cabas… et je dois avouer que cet avis est aussi le mien.
    J’observe cependant qu’une chasuble, c’est ce que se refusent catégoriquement à porter un certain nombre de prêtres de ma connaissance : la Friedens United Church of Christ doit certainement, dans la nébuleuse pseudo-catholique à laquelle elle appartient et où elle restera, représenter un courant pour le moins « traditionaliste »!!!
    Quant au cabas, il doit s’agir d’un symbole : on y met en effet le tout et le n’importe quoi de ces emplettes du marché…
    Nul doute que ces gentilles dames n’aient vraiment besoin de nos prières.

  5. ghislain lahaye

    La chasuble, c’est pour bien insister sur la fonction que cette dame usurpe. Autant nos prêtres modernistes veulent se couler dans la foule des anonymes, autant les « faux » prêtres veulent qu’on les reconnaissent.

  6. Dr Jacques Bailly

    « Que les femmes se taisent dans les Eglise car il ne leur est pas permis d’y parler, mais elles doivent être soumises ». Ière Co, XIV, 34.

    Saint-Paul savait pourquoi il tenait un tel enseignement.

    Hélas, aujourd’hui ces vieilles folles ménopausées, comme nombre d’épiscopes apostats, rejettent publiquement la sainte doctrine!

    Il n’y a rien de pire que de choisir la voie du Malin…

  7. joelle

    je trouve calà inmicible si le Seigneur, aurais voulut des femmes pretres il aurait mis sa mère Marie ( notre maman à tous ).
    et on s’étonne que le monde va mal .
    vivement que notre Seigneur Jésus revienne sur terre .
    dans la bible il n’est pas écrit de mettre des femmes à la prètrise, qu’elle reste à leur place, cette religieuse avait il est vrais dit oui au Seigneur pour le suivre, et lui offrire çà vie (toute entière)
    en devenant religieuse, et elle le remercie des années après en voulant de seul coup devenir pretre , en étant guider surtout par le mauvais le diable en personne , je ne la félicite pas je la plaint.
    c’est pas moi qui vait l’apeller curée, ni mon père, pour moi un pretre c’est pas çà c’est un homme.

  8. Denis Fleury

    Il faut se rappeller que Notre Dame du Bon Success à Quito ne demanda JAMAIS de devenir Prêtre. Elle demanda de devenir une ABBESSE.

    Notre Mère, la très Sainte Vièrge Marie, Reine du Ciel et de la terre resta modeste en face de sa servante Soeur Mariana. Ces pauvres vieilles femmes d’Indianapolis, dont l’une est une religieuse défroquée, sont des prêtresses de la nouvelle église de l’ antéchrist.

    Denis G François Fleury
    -de l’ État du Névada, « the Battle Born State » sous le gracieux patronage de Notre dame des Neiges.

  9. Denis Fleury

    Les Prêtresses ont un autre nom: SORCIERES.

    Denis G françois Fleury
    -de l’État du Névada, the « Battle Born State » sous le gracieux patronage de Notre Dame des Neiges.

  10. Denis Fleury

    Relisez la mort de Jézabelle. Celà vous remontera le moral!

    Ici aux États Unis d’ Amériques, nous avons des églises ouvertement satanists/lucifèriennes. Nous avons également des milliers de gens qui disparaissent chaques années durant le mois d’avril, car c’est le moment des sacrifices humains.

    La douce Madame le Curé d’Indianapolis n’est pas une innocente. C’est une agente du Seigneur Satan.

    Denis G François Fleury
    -de l’État du Névada, the « Battle Born State » sous le gracieux patronage de Notre Dame des Neiges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *