Pepsi-225x169

Une association catholique pro-vie fait un procès à PepsiCo pour vouloir utiliser des cellules souches embryonnaires comme “agents de saveur” pour ses boissons…

Download PDF

À vomir ! Saviez-vous que le géant alimentaire  PepsiCo avait en août 2010 accordé à l’entreprise de biotechnologies Senomyx un contrat de 30 millions de $ pour développer en quatre ans des “agents de saveur” (édulcorant et exhausteur de goût) destinés à ses boissons gazeuses ou plates, élaboré à partir de lignées issues de cellules fœtales de bébés avortés – des manipulations autorisées par le gouvernement du grand humaniste Obama… – ? Je l’ignorais, et j’en suis bouleversé. Cette révélation, je la dois à une association catholique pro-vie américaine Children of God for Life (Enfants de Dieu pour la vie) qui vient de porter plainte au noms d’actionnaires de PepsiCo devant la Securities and Exchange Commission (SEC), l’équivalent américain de notre Commission des opérations de bourse (COB), et appel au boycott des produits de la firme tant qu’elle n’aura pas abandonné ces pratiques immorales. En France le boycott est interdit, mais personne ne peut nous obliger à consommer du Pepsi Cola et les autres produits de la firme : 7Up, Mirinda, Liptonic, Lipton Ice Tea, Gatorade, Tropicana, Tropicana Smoothie, Alvalle, Lay’s, Benenuts, Doritos, Quaker Oats et Cruesli ! Cet appel au boycott de Children of God for Life a été relayé par de nombreuses associations pro-vie en Australie, en Espagne, en Allemagne, en Irlande, en Pologne et au Royaume-Uni. Rien, apparemment, en France, mais je peux l’ignorer : merci d’éclairer ma lanterne.

La plus touchante réaction à cette horreur, que nous signale LifeSiteNews, est celle d’un jeune garçon catholique de 12 ans de Floride, Gene, que cette information a rendu malade. Il s’en est publiquement ouvert lors d’une manifestation de lancement des 40 Days for Life dans son État : « Quand j’ai appris cela, j’en ai eu l’estomac retourné. J’ai estimé que je ne devais pas laisser passer cela et j’ai trouvé un moyen de boycotter les produits Pepsi, que j’appelle United Schools for Life [les écoles unies pour la vie]. Ce programme vise à supprimer tous les produits Pepsi dans les écoles de notre diocèse ». Brave grosse ! Et honte à PepsiCo !

 

 

2 comments

  1. ema

    C’est effrayant, nous transformer en cannibale, sans le savoir. Ils sont fous…et encore les cannibales ce n’était pas pour de l’argent mais à des fins plus ou moins « spirituelles », s’accaparer la force de l’ennemi. Là c’est pour du fric, toujours plus de profit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *