Sr.Barbara2

Une congrégation religieuse anglicane entre dans la pleine communion de l’Église

Download PDF

C’est en la fête de la Toussaint, que Mgr Edwin F. O’Brien, archevêque de Baltimore (Maryland), a choisi de recevoir comme congrégation religieuse féminine de son archidiocèse les dix membres de la All Saints’ Sisters of the Poor (sœurs de tous les saints des pauvres), une congrégation qui était encore, voici deux ans, épiscopalienne (c’est-à-dire anglicane à la mode américaine) mais du courant anglo-catholique traditionnel. Les dérives de l’Église épiscopalienne (“ordination” de femmes ou de clercs homosexuels) ont conduit ces religieuses à quitter leur dénomination et à demander d’entrer dans la pleine communion de l’Église. Ce qui est désormais fait de la manière la plus officielle : le 1er novembre, précisément en la fête de tous les saints, les dix religieuses ont signé leurs vœux perpétuels de pauvreté, de chasteté et d’obéissance sur l’autel de la basilique du Sanctuaire national de l’Assomption de la bienheureuse Vierge Marie de Baltimore en présence de l’archevêque. Les religieuses ont leur monastère à Cattonsville (Maryland) et dispose d’un aumônier qui est lui-même un ancien pasteur épiscopalien ordonné prêtre catholique en juin de cette année. Cette congrégation féminine est donc désormais de plein droit diocésain, et c’est la première à Baltimore depuis des dizaines d’années…

1 comment

  1. russo

    Bonjour,
    Veuillez me communiquer la liste des établissements sante religieuses de votre secteur pour y proposer mes candidatures? En vous remerciant, je mets mon espoir dans le seigneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *