USCCB : retour sur l’élection du président et du vice président

Download PDF

Le renouvellement statutaire de la présidence de la Conférence épiscopale étatsunienne (United States Conference of Catholic Bishops, USCCB) s’est déroulé hier, au deuxième jour de l’assemblée plénière d’automne de la Conférence, avec les résultats qu’on sait. Il n’est pas sans intérêt de revenir sur les résultats des scrutins.

L’archevêque Joseph Kurtz de Louisville (Kentucky) a été élu président pour trois ans, dès le premier tour de scrutin puisqu’il a réuni 125 voix de ses pairs sur les 234 évêques composant le collège électoral de la Conférence. L’élection se faisant à la majorité simple.

Le cardinal Daniel DiNardo, archevêque de Galveston-Houston (Texas) n’a été élu qu’au troisième et dernier tour du scrutin. Le cardinal n’a pas réuni la majorité simple de 118 voix au premier tour. Au second tour, sa candidature était talonnée par celle de l’archevêque de Philadelphie (Pennsylvanie), Mgr Charles Chaput, mais ne réunissait toujours pas sur son nom de majorité simple. Le troisième et dernier scrutin ne mettait plus en lice que les deux finalistes du deuxième tour. Ce troisième tour vit le cardinal DiNardo obtenir 147 voix alors que l’archevêque de Philadelphie en récoltait 87.

On rappellera que le nouveau président de la Conférence fut, pendant les trois dernières années, vice président de l’institution aux côtés du cardinal Dolan. De manière générale – mais il y eut quelques exceptions – c’est le vice président de la Conférence qui succède au président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *