SDC10078 - copie

Washington D.C. ma première vigile pro-vie devant un avortoir de Planned Parenthood

Download PDF

Samedi matin, Droit de Naître, l’association française qui m’a invité à Washington D.C. pour, notamment, participer à la March for Life d’aujourd’hui, m’a conduit jusqu’à un avortoir de Planned Parenthood de la capitale fédérale (il y en a trois, semble-t-il), devant lequel se tenait une vigile des pro-vie. Par un froid assez vif – il avait neigé sur Washington la nuit prédédente –, une quarantaine de courageux militants, la plupart jeunes, s’était rassemblée sur le trottoir ou carrément à l’intérieur d’une sorte de petit jardinet que je croyais, du fait qu’il était protégé par une grille portant un panonceau avec le sigle de Planned Parenthood et la mention « No Trespassing », interdit aux pro-vie – ils m’expliqueront, plus tard, que seul de chemin cimenté qui mène à l’entrée de l’avortoir est privé, mais que les deux côtés sont publics : donc on peut s’y installer !

Il y avait là quelques dominicains en habit – ils ont actuellement étudiants à la Georgetown University, l’établissement jésuite fondé en 1789 dans ce qui allait devenir la capital fédérale – menant la récitation du chapelet, deux séminaristes (en deuxième année), et un fort contignent de jeunes lycéennes venues de la Nouvelle Orléans – ce qui n’est pas la porte à côté… – et reconnaissables à leur bonnet orné d’une fleur de lis…

J’ai vu comment s’y prenait le sidewalk counsellor – le conseiller de trottoir – qui n’hésite pas, lui aussi, à accompagner les jeunes femmes qui se présentent à l’avortoir – et qui sont elles-mêmes accompagnées par des “clinic escorts” fort nombreux ce samedi matin – pour leur proposer aide et conseil. Je n’ai pas manqué d’aller le féliciter pour cet extraordinaire apostolat qu’il accomplit et il fut surpris et éberlué, comme les autres militants de la vigile, de voir des Français à Washington pour leur opération, et ils nous ont remercié avec émotion et effusion. C’est plutôt à nous de les remercier…

J’arrête ici ma narration car le lobby de l’hôtel où je suis descendu – et qui est le seul endroit où je peux me connecter gratuitement à l’internet – est littéralement envahi par des militants pro-vie, des centaines : cela m’a permis de saluer le Père Frank Pavone, le directeur national des Priests for Life. Il est 8 h locale, la March for Life commence dans un peu plus de quatre heures…

Quelques photos prises devant l’avortoir…

 

1 comment

  1. Pingback: 40 Days for Life : Mgr Marc Aillet a participé à une vigile à Washington D.C. | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *