la-sentence-est-irrevocable-san-pantzar-a-droit-au-bucher_3610090_1000x500

Effigie de Mgr Aillet « brûlé vif » à saint-Jean-de -Luz. Incitation à la violence camouflée ?

Download PDF

Samedi, un San Pantzar portant une soutane a été brûlé sur la place publique après un procès symbolique. Cette tradition carnavalesque n’est pas du goût du diocèse qui interpelle le maire. Et vous qu’en pensez-vous ?

Il vaut mieux des cendres et de la musique que du sang et de la polémique. Pourtant, le service de communication du diocèse, via un message sur Twitter, a interpellé le maire de Saint-Jean-de-Luz ce dimanche : « La Ville assume-t-elle la responsabilité de cette charge contre l’évêque ? »


Les Hiruburu, personnages du carnaval labourdin, dansent autour de San Pantzar© Photo A. D.

En cause : la cérémonie finale du carnaval de la baie de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure, qui s’est terminée avec le traditionnel jugement de San Pantzar, symbole de tous les maux, sur la place publique. Les organisateurs ont mis le feu à un personnage géant, habillé cette année en soutane. Dans le viseur ? L’évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, Monseigneur Aillet, qui a récemment fait un lien entre terrorisme avortement.


Pas de doute possible : le géant est une caricature de Monseigneur Aillet© Photo A. D.

Discours explicite

Cette provocation carnavalesque était accompagnée d’un discours explicite : « San Pantzar ! C’est toi qui veut empêcher les femmes de disposer de leur corps ? Cela t’amuse de comparer l’avortement à Daech ? » Dans le même discours, comme à chaque fois très politiquement orienté, les organisateurs (l’association Ziburuko Itauheriak) dénoncent pèle-mêle François Hollande, Mariano Rajoy, le Front national et, donc, Marc Aillet.


Le feu a été mis à la soutane© Photo A. D.

De quoi faire réagir le chargé de communication de l’évêque, Thibault Luret, dans le tweet adressé au maire de Saint-Jean-de-Luz. Peyuco Duhart, qui n’est pas l’organisateur du carnaval (mais il l’a autorisé), n’est pas un grand fan des réseaux sociaux. Il aurait pu rétorquer que San Pantzar porte aussi bien le vêtement liturgique que le costard du politicien. Et que cela fasse rire ou pleurer, les élus locaux ou nationaux subissent chaque année la même vindicte (symbolique) populaire.


Des centaines de personnes ont assisté à la scène sur la place Louis-XIV© Photo A. D.

Transformer la caricature de Marc Aillet en cendres n’était visiblement pas du goût de tout le monde. Et vous, qu’en pensez-vous ? Répondez à notre consultation ci-dessous.

Lecteurs de Riposte Catholique, participez au sondage
Que pensez-vous de la cérémonie de carnaval, lors de laquelle une caricature de Mgr Aillet a été brûlée ?

14 comments

  1. Delmau

    C’est une attaque lourde de sens à l’encontre d’un représentant religieux. Cette fois, les organisateurs ont dépassé la ligne rouge.
    Il faut être prudent dans ce genre d’affaires : c’est au premier coup qu’il faut s’opposer, sinon il fait jurisprudence, et l’opposition aux suivants s’en trouve affaiblie, sinon injustifiée.

  2. lacausse

    je suis sidérée par ce qui vient de se passer à St Jean de Luz…..
    non seulement « ceux » qui ont eu cette macabre et horrible idée ,mais de tous ces badauds qui regarde faire sans broncher cette ignominie…..les bras me tombent…..pauvre France…

  3. rocheteau

    la foule ! qu’en attendre de bon ? bien imprégnée des idées du temps, elle respire la haine et crie dans sa folie et sa recherche d’ une vie de caprices…
    en 1940 on criait vive Pétain, il avait arrêté la guerre en signant l’armistice ! peu après c’était l’inverse !
    quant au Christ, les gloires des rameaux se sont rapidement terminées au Calvaire
    la foule est versatile et va dans le sens du vent …. mais ça tourne, le vent !

    je ne crois pas que Monseigneur Aillet se laisse impressionner …. Il ira jusqu’au bout ! peut être à la Croix pour suivre son Maître ! mais prions pour lui ! et que, malgré les menaces, il ne tremble pas et reste ferme dans sa foi et dans son amour de Dieu.

  4. Jean-Marc NAVARRO

    « Calme, confiance, courage « , un des messages dit par notre très Sainte Vierge Marie à Estelle Faguette à Pellevoisin. Message pour l’église et la France. La Franc – Maçonnerie, ou tout autre société secrète tomberont car qui est comme DIEU. Courage à toutes et tous. Prions, prions, prions le Saint Rosaire, le Saint Chapelet, prions pour les pécheurs, convertissons – nous, confessons – nous, soyons très humbles. Demandons à DIEU :  » Seigneur que voulez – vous que je fasse « . La messe, allez ou retournez découvrir la messe, la Sainte Eucharistie. DIEU ne ment pas, sa Victoire est certaine. Que les Cœurs Sacrés et unis de Jésus et Marie soient avec la France, le monde. Amen.+++

  5. Jean-Paul

    Néron utilisait les chrétiens pour en faire des torches vivantes et éclairer Rome.
    Pour l’instant on en est qu’à des effigies….la suite viendra.

  6. ROMANOS

    Malgré tout le mal qu’il est de bon ton, ici en Occident, de penser et de dire sur la Russie contemporaine renaissante, enfin libérée du carcan de l’ex-U.R.S.S. , qui imaginerait la possibilité d’y rencontrer une telle scène de christianophobie ?

    • roux

      la sainte russie n a pas abandonne la religion orthodoxe, staline des 42 la recuperait ! n oubliez pas chers calotins vaticanesques que les autres chretiens ( reformes , orthodoxes et autres sectes ont toujours ete vos pires ennemis! vous en avez assez trucide des cathares a la st barthelemy sans parler de l irlande!

  7. Kevin

    Ces salauds et ces imbéciles de St Jean de Luz qu’ils fassent brûler en place publique l’effigie géante de

    Mahomet avec une gandoura, la barbe et le turban, …………..qu’ils osent, ces minables …………………………………

    vous verrez dans ce cas la réaction des médias, du maire, de Valls et tous leurs sbires ……………………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *