UNE MOscou

La devinette du jour…

Download PDF

Le Président Vladimir Poutine et le Premier Ministre Dimitri Medvedev ont assisté à l’office orthodoxe de la nuit de Pâques, dans la cathédrale du Saint-Sauveur à Moscou. La télévision russe a diffusé en direct cette cérémonie pendant plus de six heures : elle est disponible sur YouTube. Au tout début de la cérémonie, le patriarche orthodoxe Cyrille Ier, adresse quelques mots aux téléspectateurs. Voici une capture d’écran de cette allocution. Un détail est assez troublant… Sauriez-vous le remarquer et répondre ainsi à notre devinette du jour ?

cyril 3

32 comments

  1. le Bouteiller

    Mystère pour les cathos que nous sommes, souvent assez ignorants de la liturgie Orthodoxe..
    Serait-ce le chapelet sur le poignet gauche du patriarche ?

  2. Hercule

    La « femme » à la droite de Jésus sur le tableau en arrière plan, n’est pas une femme mais le jeune apôtre imberbe préféré du Christ à cause de la pureté de son coeur, Saint Jean !…

    Par contre c’est bien un chapelet catholique que le patriarche orthodoxe, Cyrille Ier, a à son poignet gauche. Il ne faut pas considérer les Russes Orthodoxes pour plus bêtes qu’ils ne sont, et j’imagine que de plus en plus parmi eux doivent prier le Rosaire en invoquant chaque jour Notre Dame de Fatima, en ses apparitions de 1917, pour la conversion de la Russie, dont il ont très bien compris le message depuis que le Pape Jean-Paul II leur a restitué l’icône de Kazan.

    Les prophéties racontent que c’est un Saint Pontife à venir qui prononcera la véritable consécration de la Russie , au moment où ceux-ci voudront nous envahir. Il s’avancera vers eux en marchant vers le Rhin. Il bénira ce peuple au Coeur Douloureux et Immaculé de Marie ; ils se convertiront aussitôt et deviendront nos alliés.

  3. Vincent Delérins

    Ce n’est pas un chapelet catholique mais un tchotki précieux, vraisemblablement en pierre ou orné de pierres. Tous les10, 25 ou 33 grains il y a un nœud (ou une pierre) plus important et sur lequel est récité une doxologie. Rien de surprenant à ce que Sa Sainteté Kirill de Moscou porte le tchotki à son poignet gauche, puisqu’il en est ainsi des moines, et que par hypothèse le Patriarche (et a fortiori les évêques) est un moine. Tous les moines portent un tchotki au poignet gauche et si ils sont prêtres ou évêques continuent de le porter avec les ornements liturgiques lors des célébrations.
    Le tchotki a pour but de compter les centaines de prières (« Seigneur Jésus Fils de Dieu aie pitié de moi le pécheur ») demandées par la Règle de prière personnelle de chaque moine.

  4. STEPHANE

    Il y a une femme assise avec les apôtres sur la représentation de la cène en arrière plan, ce qui semble assez peu cohérent avec les us juifs du temps, mais ne l’est pas du strict point de vue théologique, puisque la cène , et la divine demande de faire mémoire du sacrifice, ont concerné de nombreux disciples, probablement une soixantaine …. l’iconographie, notamment en raison de L. De Vinci, s’est concentrée sur le cercle des premiers apôtres, mais de saintes femmes étaient probablement présentes, bien qu’assises en retrait et sûrement pas au premier plan …. ah ! et puis « la table » faut pas rêver, ils mangeaient tous assis par terre, sur de petites nattes pas sur des chaises 🙂 …

  5. Gemayel

    Il semblerait y avoir deux réponses à donner :

    -La photo serait-elle prise sur un miroir ? Je m’explique : il me semble que le sceptre doit être tenu de la main droite, alors que la photo montre qu’il est tenu dans la main gauche.

    – D’autre part, les orthodoxes ne récitent pas le chapelet, à ma connaissance. (Même les grecs-catholiques (melkites) ne le récitent pas.

  6. Bertrand

    Le chapelet ? La croix me semble bien peu « orthodoxe »! Si V. Poutine était seul pour l’office, D. Medvedev était pour la cérémonie comme toujours accompagné de son épouse, très pieuse, et qui portait pour la circonstance robe longue et splendide mantille blanche. Je me trouvais en octobre dernier à Moscou, j’ai assisté aux Vêpres à Saint-Sauveur, dont le véritable nom est « du Christ-Sauveur » : la cathédrale était « bourrée » (et Dieu sait si l’édifice, dynamité en 1931 sur ordre de Staline et reconstruit entre 1995 et 2000, est vaste autant que majestueux), je n’ai rien compris à l’office mais c’était magnifique !

  7. C.J

    Je pense qu’il s’agit du chapelet, catholique et pas orthodoxe, si je puis m’exprimer ainsi. J’ai même l’impression qu’il s’agit d’un chapelet qui a plus de cinq dizaines, comme un très ancien chapelet suspendu dans l’église d’un village que je connais bien, lequel chapelet, provenant de Lourdes en ses « débuts », possède six dizaines. Peut-être le patriarche a-t-il une dévotion à Notre-Dame de Lourdes et, plus vraisemblablement, à Notre-Dame de Fatima; ça ne serait pas illogique.

  8. Gilberte

    sur le tableau représentant la Cène à droite près de la table un personnage est assis il a une main de femme sur les genoux son visage est absent ,on lui voit des oreilles d’âne

  9. Père Simon OSB

    Attention. Certains chapelets orthodoxes ressemblent à nos chapelets catholiques car ils sont divisés en dizaines. Il faudrait voir si les trois grains qui font suite à la croix sont bien visibles sur ce chapelet. J’ai l’impression que non

  10. Leliève

    Sur la croix pectorale, je ne vois ni le libelle au dessus de la barre transversale ni le repos-pieds incliné qui sont typiques des crucifix orthodoxes, mais peut-être ne s’agit-il pas d’une croix latine mais d’une mauvaise définition de l’image.

  11. Hercule

    Prophéties de Saint Laurent de Tchernigov (1950)

    Saint Laurent de Tchernigov était l’abbé du monastère de Tchernigov au nord de Kiev, en Ukraine soviétique pendant le seconde guerre mondiale. C’était une période ou l’intense persécution des années 30 a fait place à une instrumentalisation de l’Eglise Russe par Staline afin d’exacerber le patriotisme et l’abnégation nécessaires à l’effort de guerre.
Au moment où Saint Laurent commence à prophétiser, Tchernigov est le théâtre de combats terribles. Notamment d’intenses bombardements de la Luftwaffe qui raseront les trois quarts de la ville. Saint Laurent survivra à la guerre et continuera de prophétiser, en particulier sur les temps de l’avènement de l’Antichrist, jusqu’à sa mort en 1950.

    En 1948, il reçut la visite de l’abbesse du monastère de Domnitskaya, accompagnée de deux nonnes. Pendant qu’ils prenaient le thé, Saint Laurent leur dit :
    « Vous et moi, mère-supérieure, nous ne vivrons pas pour voir l’avènement de l’Antichrist, mais les deux sœurs vivront encore et le verront ».
    Elles étaient toutes les deux nées en 1923.

    Saint Laurent de Tchernigov a aussi rappelé dans une phrase célèbre ce qu’était la Sainte Russie de l’histoire et de l’avenir :

    « La Sainte Russie, c’est la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie ».

    Saint Laurent de Tchernigov, nous annonce une fausse église dans l’orthodoxie russe :

    « Peu de temps avant que l’Antichrist ne monte sur le trône, toutes les églises qui sont aujourd’hui fermées seront restaurées aussi bien extérieurement qu’intérieurement. Les coupoles des clochers et des cathédrales seront dorées, et quand la principale sera terminée, alors le temps du couronnement de l’Antichrist viendra.

    Priez pour que le Seigneur prolonge cette époque de sorte que nous prenions force et courage car des temps effrayants nous attendent.

    La restauration des cathédrales continuera jusqu’à l’instant où l’Antichrist sera couronné. Nous connaîtrons une splendeur sans précédent. Voyez-vous combien ceci est préparé soigneusement et insidieusement ?

    Toutes les cathédrales seront excessivement resplendissantes, comme jamais, mais vous ne devrez pas vous y rendre, car le sacrifice du Sang de Jésus Christ n’y sera pas offert.

    Souvenez-vous, il y aura des églises, mais les chrétiens orthodoxes ne devront pas s’y rendre, car toute la synagogue de Satan s’y trouvera. Je répète : n’allez pas dans ces cathédrales, il n’y aura nulle grâce en elles ».

    La cathédrale du Christ-Sauveur, située à Moscou, a été édifiée une première fois entre 1839 et 1883 selon les plans de l’architecte russe Constantin Thon, « en signe de gratitude à la Providence Divine » pour la victoire de la Russie sur la Grande Armée de Napoléon Ier (en 1812). Détruite sous Staline en 1931, elle fut reconstruite à l’identique entre 1995 et 2000. Elle est dédiée au Christ Sauveur. C’est l’église-cathédrale de Moscou, siège du patriarcat.

    Saint Laurent de Tchernigov, nous annonce aussi l’avènement de l’Antichrist :

    «  » L’Antichrist sera couronné dans un splendide temple reconstruit à Jérusalem, avec la participation du clergé et du patriarche de Russie. Il y aura entrée et sortie libre à Jérusalem pour tout le monde, mais ne tentez pas d’y aller car tout aura été fait de manière à vous séduire. Il sera extrêmement aguerri dans toutes les ruses sataniques et fera de grands signes. Le monde entier le verra et l’entendra. Il voudra marquer son peuple du sceau de Satan. Il haïra la Russie orthodoxe. Vous assisterez aux temps de la prise de pouvoir de l’Antichrist. Ne soyez pas effrayés, mais dites à tous que c’est lui, et qu’il ne faut pas en être effrayé.

    Il y aura une guerre et quand elle arrivera, personne n’y pourra survivre. Mais, avant cette date, le Seigneur enverra des affections mineures aux faibles et ils mourront, de sorte qu’à l’époque de l’antéchrist, il n’y aura plus aucun mort (puisqu’il ne restera que les plus résistants). La troisième guerre mondiale ne sera point une guerre de repentir mais une guerre d’annihilation. Aussi le Seigneur laissera les plus fort dans ce monde, afin qu’ils puissent l’affronter (l’Antichrist).

    Il viendra un moment où il y aura conflit sur conflit, puis la guerre mondiale éclatera. Et au moment de son paroxysme, ils diront : « Laissez-nous choisir pour nous-mêmes un roi unique pour toute la terre habitée ». Et ils l’éliront. Ils éliront l’Antéchrist comme roi universel et pacificateur suprême du monde.

    Il faudra être attentif; il sera nécessaire d’agir avec prudence. Sitôt que l’on commencera à voter pour un seul homme dans le monde entier, vous saurez que ce n’est autre que lui et qu’il vous est défendu de voter. 

Je ne parle pas que de la Russie, mais du monde entier. Mes paroles concernant ces événements futurs sont vraies car l’Esprit Saint me les a révélées par la grâce

– Le renouveau de la foi en Russie 

Le peuple russe se repentira de ses péchés mortels : avoir laissé l’impiété se répandre en Russie. Ne pas avoir défendu le tsar oint de Dieu, les églises et monastères orthodoxes, et tout ce qui est saint et sacré en Russie. Ils méprisaient la piété et sont venus à aimer l’impiété démoniaque. Mais il y aura un sursaut spirituel ! Et alors la Russie, ainsi que toutes les nations et les terres slaves, constitueront un puissant tsarisme. Elle sera dirigée par un tsar orthodoxe, par l’Oint de Dieu.

Même l’Antéchrist lui-même craindra ce Tsar-autocrate orthodoxe russe. Mais toutes les autres nations, sauf la Russie et les pays slaves, seront régies par l’Antichrist et subiront les horreurs et les tourments décrits par les Écritures.

    En Russie, cependant, il y aura la réjouissance et l’épanouissement de la foi – mais seulement pendant une courte période, car le Juge Suprême viendra pour juger les vivants et les morts « .

- Ne pas regarder l’Antichrist –

     » Heureux et trois fois béni est l’homme qui ne désire pas le faire et, par conséquent, ne verra pas la personne que Dieu abomine, l’Antichrist. Quiconque veut le voir et entendre ses paroles blasphématoires promettant toutes sortes de bénédictions terrestres, sera séduit et sera poussé à l’adorer ! Et ceux-là perdront, avec lui, la vie éternelle et ils brûleront dans le feu éternel  » ».

    « L’abomination de la désolation se tiendra dans le lieu saint et montrera les séductions trompeuses du monde qui, faisant de faux miracles, séduira tous les hommes qui se sont éloignés de Dieu. Et, après eux, l’Antéchrist apparaîtra ! Le monde entier va le voir simultanément. Non pas à l’église, mais bien à la maison ! »

    Autrefois, on utilisait une table dans un coin pour y disposer les icônes saintes. Par la suite cet espace sera occupé par les instruments de la séduction et de la tromperie des hommes. Beaucoup de ceux qui se sont éloignés de la vérité diront : il nous faut regarder et entendre les nouvelles. Et c’est dans les nouvelles que l’Antéchrist apparaîtra, et ils l’accepteront.

  12. Romain_NNNN

    Pour moi, ce qui est troublant c’est que les Saintes Espèces occupent une place secondaire à gauche tandis que la place centrale (qui devrait être l’autel) est un fauteuil, présumément le «trône» du patriarche!!!

    • fuegos de Jesus

      c’est le plan primitif des églises basilicales même en Occident. La Ste Réserve n’apparait que très tardivement hors de la sacristie où elle était conservée et d’abord pour occuper une position peu visible. Les maîtres autels avec tabernacle au centre de l’église datent du XVIème.
      L' »orthodoxie » reste evidemment indépendante de cette évolution;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *